Les Brèves de N’djaména – Deby : « YSA m’a déçu »

C’est la musique qui passe en boucle chez Deby, et reprise en cœur par la bouffonnerie. Que ce qui m’a poussé de prendre pour PM un « rouskov » ? se demande constamment notre IDI, sans trouver de réponse à sa propre question ; et de profiter pour dire tout le mal qu’il pense des « rouskov », càd des tchadiens ayant étudié en ex-URSS, tout en oubliant que son SGP et en même temps son dresseur, est un « rouskov». Quand Deby critique un collaborateur devant tiers, c’est que la lune de miel entre lui et ce collaborateur est définitivement terminée.

C’est le cas avec YSA qu’il martyrise à tout bout de chemin. L’après d’YSA dont le départ serait définitivement acquis, sera un des sujets de réflexion pendant son séjour à Abéché. Alors que le bruit circulait que Faki remplacerait YSA, Deby a lâché devant sa cour qu’il « mettra fin à la nomination des nordistes au poste de PM ». Et le nom de Kamougué qui est déjà persona non grata à la défense, revient sur toutes les bouches de la cour. A suivre.

Deby a-t-il peur de publier les textes dont il est à l’origine ? Pourquoi le résultat d’une enquête effectuée par une commission « indépendante » doit d’abord être examiné par un conseil des ministres « pour voir les modalités de sa publication » ? On savait que Deby, qui a eu la primeur du contenu du rapport, a fait des discrètes mais fortes pressions pour biffer certains passages, reformuler d’autres, etc. On espère vivement que les ONG et les ADH sauront détecter les modifications qui sont en cours activement dans le bureau du SGP et en réagir. Il en est de même en ce qui concerne les condamnations de la Cour criminelle. La décision de la Cour n’a jamais été publiée intégralement et authentiquement. Une administration qui a honte de ses propres décisions !

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook