Les Brèves de N’djaména: L’UFR se met en place

Après la formation de l’UFR et de ses organes, tous les chefs des groupes sont descendus sur le terrain. Le Président de l’UFR, accompagné de tout le bureau exécutif a fait une tournée des popotes. Celle-ci a commencé par la visite du camp de l’UFDD où le Gl Nouri et ses troupes ont réservé un accueil exceptionnel aux dirigeants de l’UFR. La tournée a pris fin par la visite du camp du RFC.

A chaque étape, le Président de l’UFR a pris la parole pour expliquer le programme politique de l’UFR et les activités à venir. Dans une cérémonie très solennelle et émouvante les différents groupes ont remis officiellement les militaires à la disposition du Président de l’UFR ; celui-ci, accompagné du Chargé à la défense a pris acte de la décision et a promis l’assistance que le Commandement unique sera mis très incessamment.

Le Correspondant d’Al Jazeera à N’djaména serait-il mis au service de Deby et du MJE ? Dans tous les cas les derniers reportages sur le MJE et sur Deby laissent penser cela. On sait que la direction de la Communication de la présidence et le ministère de la communication sont devenus maitres en manipulation et désinformation tout azimut, et il est fort probable que le correspondant d’Al Jazeera fût victime consciente ou inconsciente de ce réseau.

Il n’est secret pour personne que le chef du MJE est en grande difficulté. Sa randonnée dans le Darfour sur pression de Deby, a été catastrophique. Sur 128 véhicules, seuls 31 ont pu regagner leur base d’Am-Djeress, au Tchad. Pendant les opérations, le Chef lui-même s’était refugié à N’djaména, chez Timan Deby. Après le retour des rescapés, il s’est déplacé pour les rejoindre à Am-Djeress où il a eu la désagréable surprise de constater des fortes dissidences au sein de ses propres parents. Depuis une semaine, il loge dans la résidence privée de Deby dans cette localité et gère les contradictions internes. Le correspondant d’Al Jazeera reporte comme si Dr Khalil est toujours à N’djaména, ses déboires au Darfour sont placés sous silence et le présente comme la seule force rebelle du Darfour. Toute cette propagande est accompagnée des images d’archives.

Deby tente de remettre sur orbite un MJE affaibli militairement et en proie à des dissections internes. Après sa débâcle dans le Darfour, Deby lui a remis une quarantaine des Toyota neuves. Au Début de la semaine deux proches de Deby ont convoyé une dizaine de gros porteurs chargés des minutions. Cette fois-ci, il n’est plus question de faire des opérations dans le Darfour, mais participer aux futurs combats entre l’armée et l’UFR.

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook