Les Brèves de N’djaména : Deby malade mais dopé

Depuis une semaine, Deby s’est caserné en vue des préparatifs aux combats à venir. Son médecin parisien, appuyé par son médecin personnel tchadien, est en train de le mettre en forme. En plus des trois ceintures déjà mises en place, Deby a créé, à l’instar de l’UFR, des colonnes. La colonne Sud-Est, la colonne centrale, le secteur mobile et la colonne de N’djaména dont Deby dirigera les opérations.

Le cynisme de Deby n’a pas de limite – Le fameux secteur mobile, qui était la force de frappe de Deby, a été dépouillé de ses meilleurs éléments et armements et confié au Gl Toufa Abdoulaye. Comble de ridicule, ce secteur fait colonne commune avec les éléments du MJE, mais le commandement est assuré par le Mouvement soudanais ! Or on savait que le Gl Toufa, quand il était encore rebelle a abattu froidement une dizaine d’éléments du MJE, en a fait prisonniers d’autres et se trouve sur la liste noire de ce mouvement. Ancien rebelle ayant rallié Deby, Toufa a été fait prisonnier par ses ex-camarades en février 2008 à Massaguet, traité avec respect et relâché plus tard. Depuis, Deby n’a jamais eu une confiance totale envers lui. De là dire que Deby, en mettant Toufa sous le commandement du MJE, le condamne à mort, il n’y a qu’un pas à ne pas franchir.

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook