Les Brèves de N’djaména: Korotoro ou le visage criminel et cruel du despote de N’djaména – Liste des prisonniers

Chers internautes vous trouverez ci-dessous en exclusivité la liste non exhaustive des prisonniers du bagne de Korotoro. Quelques constats de forme et de fond:

  • Le bagne de Korotoro a ouvert ses portes en 2003/2004 et on ne ignore la date à laquelle cette liste a été établie, mais selon notre correspondant il s’agit de la liste la plus récente datant du mois de mai, élaborée par les services de l’ANS.
  • Vers fin de 2009, des sources sûres ont indiqué le nombre de 750 prisonniers ; si la liste que nous vous présentons est la plus récente, alors il faut dire qu’il y a eu beaucoup de disparus ou alors certains sont transférés à Todi dans le Borkou ou à Gabrone dans le Tibesti
  • On remarquera l’absence totale des noms des combattants de l’opposition armée faits prisonniers par le dictateur de N’djaména, à l’exception de ceux des Cl Mahmoudi, Sougour Djittou et de 2 ou 3 autres combattants. Ce qui signifie que le régime les a fait très probablement exécuter. On note aussi que le nom du Cl Djibrine Dassert y figure alors que des sources concordantes nous ont informés qu’il a été exécuté dès son arrivée au bagne. On attend le démenti du pouvoir.

Le lecteur, après avoir parcouru les motifs pour lesquels la quasi-totalité est accusée et maintenue dans le bagne, sera certainement très indigné de la façon dont le régime s’amuse avec la vie humaine. Peut-on arrêter quelqu’un à cause de ces motifs qui sont presque tous du droit commun, le larguer dans le désert le plus hostile et le laisser mourir à petit feu. Non franchement le régime fait de la diversion, les raisons doivent être plutôt politiques, tous ces prisonniers sont accusés d’opposition au pouvoir en place sans aucune preuve et sans qu’ils soient présentés devant un juge. La preuve en est que le camp est géré par l’ANS, la police politique du régime, la liste des prisonniers, ainsi que celle des disparus, élaborée par cette même ANS.

Les ONG des droits de l’homme doivent interpeller le régime de Deby pour connaitre la vérité sur le bagne, les raisons des arrestations, la liste complète des bagnards ainsi que les disparus.

Consulter la liste des prisonniers en ci-dessous:

page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 8
page 9
page 10
page 11

Liste de quelques décédés:

page 12

La Rédaction


Commentaires sur facebook