Les Brèves de N’djaména: Hinda Trabelsi, en baisse ?

Depuis la parution sur le net l’article « Hinda Trabelsi », décrivant l’immense pouvoir dont dispose la première dame, sa tentaculaire cour, ses réseaux et l’étendue de sa richesse, Deby n’aurait plus des yeux doux pour sa dulcinée. Selon les infos de la Cour, les bouffons éloignés par la Première Dame n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire descendre Hinda Trabelsi de son piédestal avec un argument solide et convaincant : « Hinda Trabelsi, après avoir définitivement envouté Deby, se préparerait à prendre le pouvoir avec l’appui de ses familles paternelles et maternelles ». La réaction de la Première dame est vivement attendue.

Atepa Goudiabi, semeur des troubles au sein du clan – Deby et sa famille ont mis en place plusieurs systèmes de délester le Tchad et les tchadiens de leurs biens. Système direct : puiser directement du Trésor ou de la BEAC des liquidités. Système indirect : c’est grâce à un circuit fermé qui a pour nom « infrastructures ». Dans ce cercleévoluent trois obligés de Deby : Adoum Younousmi, l’Ordonnateur délégué ; Goudiabi Atepa (un sénégalais), l’architecte et Abdrahman Hassan Itno, dit Bedey, «l’ entrepreneur ». Au centre, Deby en personne. Selon nos informations, le circuit risque de s’ouvrir car il y a eu abus de confiance entre les partenaires. Toujours est-il que «Deby n’est pas rentré dans ses droits, » lors d’une opération d’envergure piloté par le trio magique. Qui a trahi qui, qui a arnaqué qui, on cherche à savoir. Selon la rumeur de N’djaména soir, c’est une des raisons de la baisse de la cote auprès de Deby du tout puissant Ministre des Infrastructures.

Daoussa Deby et Daoud Hamid, dans l’œil du Conseil de Sécurité des NU ? C’est une information persistante qui circule dans les chancelleries occidentales. Pour leur implication dans le recrutement et financement des mercenaires au profit de Kadhafi, blanchissement de l’argent de Kadhafi, intermédiaire pour l’achat des armes, vente de l’or, prête nom pour achat des biens immobiliers en Europe, etc. Selon des informations concordantes, le Conseil de Sécurité a ouvert une enquête à l’encontre de ces deux proches de Deby. Ce dernier qui craint d’être éclaboussé à son tour se précipiterait à écarter les deux des différents postes de responsabilité et les éloigner de son entourage.

Beremadji Félix
N’djaména


Commentaires sur facebook