Les Brèves de N’djaména : Le Général Mahamat Saleh Brahim « ramasse » Daoussa Deby

Daoussa Deby est réfugié à Amdjeress depuis bientôt 2mois sans qu’on sache exactement de quoi il s’occupe. Mais les mauvaises langues affirment qu’il gère la crise libyenne, donc organise le secours à Kadhafi. Le samedi 1er octobre, Deby arrive pour la nième fois à Amdjeress. Profitant de la présence de son frère, Daoussa fait un état des lieux très sévère sur la gestion administrative de la région : les douanes, le foncier, les impôts, rien n’est épargné par DD.

La réaction du Gal Mahamat Saleh Brahim, Gouverneur de la région ne ‘est fait pas attendre : « mais attends! A quel titre tu parles là? Tu es qui? Préfet, Gouverneur ou élément du Ministère de la Moralisation ? De quel droit tu te mêles des affaires qui ne te regardent pas? De mes affaires ? Si tu t’appelles Deby, moi je m’appelle Mahamat Saleh Brahim. J’ai passé toute ma vie à porter Idriss sur mon dos, toi tu as passé la tienne à le saboter. Depuis 20 ans, tu es la cause de tous les malheurs du régime». Et suit une panoplie des récriminations : « la rébellion du Darfour c’était toi, celle du Tchad, aussi toi. La fracture entre Deby et les Béri c’est encore toi. Pire, la révolte de Timan Deby toujours toi. Mais au fait pourquoi on cherche des ennemis ailleurs, tu es l’ennemi principal de notre régime et du President Deby. Qu’est-ce que tu fais à Amdjeress depuis 2 mois? Tu ne nous as fait aucune reproche, tu attends l’arrivée du Président pour raconter tes gnigni et gnagna ; allez dégage yakhai ! », Conclut le Général-Gouverneur.

Daoussa Deby très surpris par la violence des propos dits dans un langage parabolique dont seul le Gouverneur maitrise le secret dans la région, demanda le secours de son frère de Président, mais celui-ci, avec un sourire narquois et apparemment complice décida : « taisez-vous ou alors allez chamaillez-vous ailleurs». Daoussa aurait tout compris.

Mahamat Ahmat
N’djaména


Commentaires sur facebook