Les Brèves de N’djaména : Les délires de Deby inquiètent ses proches

Deby est rentré ce soir du 10 novembre à N’djaména compte tenue de la situation sociale qui s’empire de jour en jour, en laissant derrière lui toute la bouillabaisse qu’il a occasionnée. Les Com Légions et les Com Groupement GNNT qu’il a convoqués n’ont pas été auditionnés ; juste après un « bonndjour » furtif, il leur a demandé de regagner immédiatement leurs bases, tandis que les chefs de la police nationale et ceux de la police municipale étaient en route quand il a quitté Moussoro.

D’autre part, selon son entourage, Deby commence à délirer et cela inquiète sérieusement ce même entourage. Le mardi 8 novembre, devant un parterre des bouffons, il a déclaré avec tout le sérieux du monde que le Guide n’est pas mort, « je viens de l’avoir au téléphone » déclara-t-il avec un air solennel; quelques temps après il a demandé qu’on fasse venir Ségué Chérif (ex aide de camp, décédé 6 ans de cela) très rapidement, le soir, il appelle son aide de camp pour demander pourquoi il n’a pas vu Kerim Noussour (ex Commandant de la GR, mort dans le Tibesti 7 ans de cela )depuis le matin!

Que Dieu sauve le Tchad

Mahamat Ahmat
N’djaména


Commentaires sur facebook