Tchad: 8.000 déplacés dans le sud-est du Tchad en raison d’inondations – Afp

Plus de 8.000 personnes ont été déplacées par des inondations provoquées par les fortes pluies de mi-septembre dans le sud-est du Tchad, a annoncé l’OCHA, le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires au Tchad, dans un communiqué parvenu à l’AFP jeudi.

« Les pluies qui sont tombées à Kerfi le 15 septembre ont provoqué des inondations qui auraient causé le déplacement de plus de 8.000 personnes (…). Le 17 septembre, d’autres pluies auraient provoqué d’autres mouvements de population (…) », indique l’OCHA, précisant que ces inondations sont dues au débordement du fleuve Bahr Azoum.


« La zone de Kerfi est actuellement très difficile d’accès (…) MSF-Hollande a promis de survoler la zone en avion pour essayer de localiser les populations déplacées. Cette mission permettra de vérifier si les humanitaires peuvent accéder à cette zone par la route pour faire une mission d’évaluation des besoins », poursuit le communiqué. « Les humanitaires sont en contact avec les autorités pour avoir davantage d’informations sur ces mouvements de population », souligne-t-il.

Lors de la saison des pluies entre juillet et octobre, les précipitations gonflent des cours d’eau souvent asséchés le reste de l’année, rendent tout déplacement difficile et provoquent parfois des inondations.


Commentaires sur facebook