Le Tchad ratifie le pacte de "non-agression" de l’Union africaine – Afp

Le Tchad a ratifié le « Pacte de non-agression et de défense commune » de l’Union africaine (UA), a annoncé samedi l’organisation continentale dans un communiqué.

Ce pacte doit notamment permettre à l’Afrique de mettre fin aux nombreux conflits qui handicapent le développement du continent.

« Le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, se félicite du dépôt auprès de la Commission de l’UA, par les autorités tchadiennes, des instruments de ratification du +Pacte de non-agression et de défense commune de l’Union africaine+ adopté le 31 janvier 2005 à Abuja », indique l’organisation.

Remerciant le président tchadien Idriss Deby Itno, M. Ping « encourage les pays africains qui n’ont pas encore accompli cette démarche d’envisager de le faire dans les meilleurs délais en vue de permettre à ces textes essentiels de produire leurs pleins effets ».

Pays voisins, le Tchad et le Soudan entretiennent des relations tumultueuses depuis cinq ans, s’accusant régulièrement de soutenir les rébellions en lutte contre leur régime respectif.

Le Tchad, qui abrite quelque 450.000 réfugiés darfouris et déplacés tchadiens dans l’est du Tchad, estime que la normalisation de ses relations avec Khartoum passe par une solution dans la province voisine soudanaise du Darfour en proie à la guerre civile depuis 2003.


Commentaires sur facebook