L’UE définit le cadre de la participation russe à l’EUFOR – pana

Les ministres européens des Affaires étrangères réunis en conseil à Luxembourg, ont approuvé la participation de la Russie à l’opération EUFOR-Tchad/RCA, et défini le cadre dans lequel le contingent russe opérera, a-t-on appris de source officielle.

Dans un communiqué remis à la presse mardi à Bruxelles, le conseil des ministres des Affaires étrangères, fait savoir que la participation russe sera limitée au transport des soldats de l’EUFOR ainsi que de la MINURCAT, la mission civile de l’ONU, en cours de déploiement dans les deux pays africains où on compte 12 camps de réfugiés soudanais, et de déplacés tchadiens et centrafricains, abritant quelque 400.000 rescapés.

Le contingent russe sera également chargé du transport de matériel ainsi que des opérations de sauvetage, ont défini les ministres européens des affaires étrangères.

Le communiqué souligne que le contingent militaire russe restera « entièrement » sous le commandement de la partie russe.

Il est précisé dans le communiqué, que « les autorités compétentes russes délèguent au commandement de l’opération EUFOR, la faculté d’assigner au contingent militaire russe des tâches en vue de l’execution de sa mission ».

Le communiqué ajoute que tout ordre de mission aérienne ou toute autre décision affectant le contingent militaire russe est arrêté « en étroite coordination » avec les hauts représentants militaires russes, « la force russe étant soumise aux règles d’engagement de l’opération définie par le commandement européen dans la mesure où elles ne sont pas en contradiction avec la législation russe ».

Par ailleurs, le communiqué souligne que l’officier commandant le contingent militaire russe reste seul responsable de la discipline quotidienne du contingent envoyé par Moscou.

Selon l’accord de participation militaire de la RUSSIE à l’EUFOR, la partie russe devrait fournir à la force européenne un contingent de maximum 200 soldats, ainsi que 4 hélicoptères de type Mi-BMT devant se trouver sur le théâtre de l’opération avant fin novembre 2008.


Commentaires sur facebook