Très attendus, les hélicoptères russes sont arrivés au Tchad – Le Point

La situation très difficile de l’ EUFOR Tchad/RCA (force de l’Union européenne) en matière de transports tactiques, due à l’insuffisance d’avions et surtout d’hélicoptères disponibles dans les armées européennes participant à l’opération, a été un peu adoucie par l’arrivée depuis lundi à N’Djamena, à bord d’un Antonov 124 , de quatre hélicoptères russes MI-8 MT .

Après des mois de négociations entre l’Union européenne et Moscou, un accord final avait été signé le 5 novembre dernier pour entériner cette grande première : la participation de la Russie à une opération militaire de l’UE. Pour les hélicoptères, qui seront basés à Abéché, et les 120 militaires qui les accompagnent seront placés sous le commandement du général Jean-Philippe Ganascia , commandant de l’EUFOR. Ils porteront le badge de cette opération, et assureront des transports de matériels et des missions de sauvetage pour l’EUFOR et la MINURCAT (Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad) conduite par l’ONU.

Outre les hélicoptères russes, l’EUFOR compte donc aujourd’hui quatre hélicoptères Puma et quatre Gazelle français, trois hélicoptères MI-17 polonais, et deux hélicoptères MI-8 ukrainiens loués par les Irlandais de l’EUFOR. Mais ces derniers, en panne depuis des semaines, ne sont de toutes façons pas aux normes pour le transport de passagers.


Commentaires sur facebook