Tchad : Enquête sur un trafic d’armes vers N’djaména – Camer

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur un trafic d’armes présumé entre une société d’aviation américaine, Griffon Aerospace, et le Tchad, a-t-on appris mardi de source judiciaire.Cette enquête, confiée à la brigade financière, a été ouverte en juillet à la suite de « signalements » sur les pratiques de Griffon Aerospace, spécialisée dans le négoce de matériel d’aviation, la formation de pilotes et l’expertise militaire.

Griffon Aerospace dispose d’une antenne à Colombes, près de Paris.

Selon les premiers éléments de l’enquête, cette société aurait acheté en 2007 d’anciens avions militaires aux Etats-Unis, avant de les faire réassembler et équiper en Israël puis de les revendre au Tchad, pays alors en proie à un conflit ouvert entre le pouvoir en place et des rebelles.

Selon le quotidien Le Parisien, Griffon Aerospace aurait sollicité en avril 2007 une autorisation de commerce de matériel d’armement auprès du ministère français de la Défense, que celui-ci a rejetée en juillet 2008. La vente d’armes est interdite en France sans autorisation préalable du gouvernement.

Cette société, fondée en 1994 et dont le siège se trouve dans l’Etat américain d’Alabama, a par ailleurs obtenu en 2007 un contrat avec le Tchad qui prévoit la fournitures de pièces d’avions et la formation des pilotes.


Commentaires sur facebook