Le Tchad lance un Festival international de hip hop – Apa

Le Tchad est doté d’un Festival international du hip hop qui se tiendra désormais à N’Djamena, la capitale, au mois de décembre de chaque année, a appris APA de sources concordantes.

Lancé par le DJ Djamel, de son vrai nom Adoum Oumarou, le Festival Hip Hop Awards Tchad se déroulera, pour la première édition, du 10 au 13 décembre prochain.

Le DJ Djamel, promoteur de la manifestation, a vécu longtemps au Sénégal, où il a organisé en 2008 le Festival de danse hip hop « The City Battle » à Dakar.

Vingt prix seront décernés au Hip Hop Awards Tchad, a-t-on appris auprès des mêmes sources.

Ces prix vont du meilleur rappeur de l’année au prix d’honneur hip hop, en passant par celui de la meilleure radio hip hop.

Le Sénégal, le Burkina Faso et le Cameroun ont déjà annoncé leur participation à ce festival, a-t-on appris.

Avec le Hip Hop Awards, le Tchad va disposer d’un second festival hip hop. Le premier est le NDjam hip hop, un festival national qui se tient au mois de février de chaque année. Il regroupe les meilleurs rappeurs du pays.

Le promoteur du Hip Hop Awards Tchad entend hisser ce festival au même niveau que les grands festivals africains tel que le Gabao qui se tient au mois de juin de chaque année à Libreville, au Gabon.

Il y a d’ailleurs quelques semaines, après une rude compétition ayant regroupé 39 groupes de rap du pays, le rappeur tchadien Pif Pikini et son groupe, Shifna, ont été désigné pour défendre les couleurs tchadiennes au Festival Gabao.



Commentaires sur facebook