Le Soudan a lancé "plusieurs colonnes armées" contre le Tchad – Afp

Le gouvernement tchadien a accusé mardi le Soudan d’avoir lancé « plusieurs colonnes armées » contre le Tchad, deux jours après la signature à Doha d’un nouvel accord qui visait à réconcilier les deux pays voisins.

« Alors que l’encre de l’accord de Doha n’a même pas séché, le régime de Khartoum vient de lancer plusieurs colonnes armées contre notre pays », a affirmé le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Mahamat Hissène, dans une brève déclaration à la radio d’Etat mardi matin.

Il a évoqué une « agression programmée », sans préciser de date et sans indiquer si ces « colonnes armées » se trouvaient aux frontières ou si elles étaient déjà en territoire tchadien.

« En déclenchant cette agression programmée contre le Tchad, le régime soudanais vient de renier la signature qu’il a apposée à Doha », a ajouté M. Hissène.

« Le gouvernement de la République du Tchad prend à témoin l’Union africaine, les pays médiateurs et l’opinion nationale et internationale de la mauvaise foi du régime de Khartoum », a-t-il poursuivi.


Commentaires sur facebook