Le Soudan accuse le Tchad de poursuivre ses raids aériens – Le Monde/Afp

Le Soudan a accusé samedi le Tchad de mener de nouveaux raids aériens sur son territoire, sans faire de victimes. L’armée soudanaise se dit « prête à répondre, mais attend les instructions », a annoncé un porte-parole de l’armée, précisant que « le conflit entre le Soudan et le Tchad ne peut être résolu par la voie militaire, il doit l’être par des moyens politiques ».

Vendredi, le Soudan avait déjà accusé le Tchad d’avoir mené deux raids aériens dans l’ouest de son territoire, où se trouvent historiquement les rebelles tchadiens. Des raids confirmés implicitement par les autorités tchadiennes, pour qui le Soudan était « le voleur qui crie au voleur ».

Khartoum et N’Djamena s’accusent mutuellement de complaisance à l’égard de leurs mouvements rebelles respectifs. Les deux pays ont toutefois signé le 3 mai un accord de réconciliation qui prévoit notamment le contrôle des frontières pour empêcher les infiltrations de rebelles tchadiens venant du Soudan et de rebelles soudanais venant du Tchad.


Commentaires sur facebook