Les prix du mil et du mais en hausse a N’Djamena – pana

Le ministre du Commerce, Mahamat Ali Hassan, a signe un nouvel arrête fixant les prix de vente des produits alimentaires locaux et importes dans la ville de N’Djamena a appris la PANA mardi de source officielle.

Selon l’arrêté, le prix du sac de mil de 100 kg passe de 19.000 a 26.400 F Cfa et celui du mais de 20.300 a 27.500 F Cfa. Les prix des autres denrées alimentaires n’ont pas connu de changement.

« Les prix qui avaient été fixes dans l’arrête initial se sont révèles irréalistes. C’est la raison pour laquelle, apres une série de concertations avec les opérateurs économiques, le gouvernement a décide de les revoir en hausse », a indique le ministre sur les ondes de la radio nationale.

Il indique que le ministre des Finances et du Budget a suspendu, pour une période d’un mois renouvelable, les droits et taxes, y compris la redevance statistique a l’importation sur certains produits de première nécessité comme le riz, la farine, les pâtes alimentaires et les huiles végétales.

Par ailleurs, dans un communique de presse, le Comité ad hoc de suivi des mesures adoptées par le gouvernement par rapport a la cherté de vie appelle les commerçants au respect strict des prix indiques.



Commentaires sur facebook