N’Djaména inondée par des pluies torrentielles – pana

Des pluies torrentielles accompagnées de vent violent se sont abattues sur N’Djamena, la capitale tchadienne dans la nuit samedi à dimanche, causant des inondations graves qui ont coupé du centre-ville certaines zones de la banlieue, a constaté la PANA sur place.

C’est la deuxième grosse pluie cette année, après celle du mercredi 26 août.

Des maisons effondrées, des rues inondées, des toitures des maisons arrachées par le vent et de profondes flaques d’eaux stagnantes sont visibles dans l’ensemble de la capitale, située à basse altitude.

« Cette pluie exceptionnelle a montré les défaillances du dispositif qui a été mis en place par l’Etat », témoigne un habitant de la capitale, qui sollicite l’aide du gouvernement tchadien.

Rappelons que de graves inondations avaient été observées pour la dernière fois au Tchad en 1998.


Commentaires sur facebook