Darfour: l’UA espère une prochaine normalisation des relations Tchad-Soudan – Afp

Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), Jean Ping, a souhaité mardi une « normalisation » rapide des relations entre le Tchad et le Soudan, saluant les consultations en cours entre les deux pays.

Dans un communiqué transmis à l’AFP, M. Ping « se félicite » de la visite à N’Djamena ce week-end d’une délégation soudanaise de haut rang qui a rencontré le président Idriss Déby Itno.

Le président de la Commission de l’UA « félicite les deux pays pour leur engagement renouvelé à oeuvrer à la restauration de la confiance et à la relance de la coopération », indique le texte, saluant « la décision de tenir de nouvelles consultations dans les meilleurs délais à Khartoum ».

M. Ping « exprime l’espoir que les efforts ainsi déployés aboutiront à une rencontre au plus haut niveau, et ouvriront un nouveau chapitre dans les relations entre le Tchad et le Soudan (…), au moment où l’action de l’UA et de l’ONU relative à la paix au Darfour met en évidence la valeur irremplaçable de l’apport attendu d’une normalisation tchado-soudanaise ».

Le Soudan et le Tchad entretiennent depuis plusieurs années des relations chaotiques et s’accusent mutuellement de soutenir des mouvements de rébellion.

L’est du Tchad sert de refuge à des milliers de Soudanais ayant fui depuis 2003 la guerre civile au Darfour.

En juillet, le Soudan a porté plainte devant le Conseil de sécurité de l’ONU après des raids aériens tchadiens menés sur son territoire. Les Tchadiens avaient admis avoir bombardé des positions de rebelles tchadiens dont les bases arrière sont au Darfour.


Commentaires sur facebook