Ngaoundéré: Conflit tchado-camerounais dans un collège – Journal du Cameroun

Plusieurs blessés, dont un grave de nationalité tchadienne admis aux urgences

Décidément le collège Cheikh Hamdan Ben Rachid de Ngaoundéré est en passe d’acquérir une salle réputation. On se souvient que l’année dernière pratiquement vers la même période, c’est le phénomène des transes qui était à la mode dans cet établissement d’enseignement secondaire. Cette année, c’est par un conflit tchado-camerounais que le collège Cheikh Hamdan Ben Rachid de Ngaoundéré fait parler de lui. C’est une tension sans précédent qui règne depuis quelques semaines entre élèves de nationalité camerounaise et ceux de nationalité tchadienne. Une tension qui a franchi le rubicon vendredi dernier au collège privé islamique Cheikh Hamdan Ben Rachid de Ngaoundéré. Ce jour, un élève de nationalité tchadienne, Moubarak, a été poignardé par un de ses camarades de classe de 5e. Le jeune garçon est admis aux urgences et, plus tard, en chirurgie.

Tout a commencé par une bagarre entre deux groupes des classes de cinquième. Selon les témoignages des enseignants qui disent ignorer les raisons de la bagarre, “c’est tout à coup qu’une bagarre a commencé, et on ne savait ceux qui étaient à l’origine, tellement ils étaient nombreux


Commentaires sur facebook