Tchad : le maire de N’Djamena écroué – Afp

Le maire de N’Djamena et un de ses adjoints ont été inculpés pour « faux et usage de faux » et incarcérés mardi, au lendemain de leur interpellation suite à une plainte sur des malversations présumées, a annoncé une source judiciaire.

Le maire Mahamat Zene Bada, et son deuxième adjoint, Annour Djibrine, « ont été présentés ce (mardi) matin au procureur de la République » de N’Djamena, puis envoyés chez un juge d’instruction « qui les a inculpés pour faux et usage de faux et mis sous mandat de dépôt« , a expliqué cette source ayant requis l’anonymat.
Ils ont été conduits à la prison civile de N’Djamena, a-t-elle dit.


Les deux hommes avaient été interpellés lundi et placés en garde à vue à la suite d’une plainte déposée contre eux le 7 janvier au Parquet de N’Djamena par le ministère délégué à la présidence chargé du contrôle d’Etat, selon des sources policière et municipales.


Ce ministère effectue depuis fin octobre dans les services publics une mission qui a déjà conduit à l’arrestation d’une dizaine de responsables municipaux, avait expliqué la source municipale.


Selon elle, il est reproché à ces agents d’être impliqués dans des dépenses pour le compte de la mairie auprès d’entreprises fictives pour environ trois milliards de FCFA (près de 4,6 millions d’euros).


Commentaires sur facebook