Ethiopian Airlines: l’avion défectueux a quitté le Tchad, 120 passagers ont refusé d’embarquer – Afp

L’avion de la compagnie éthiopienne Ethiopian Airlines dérouté en urgence jeudi soir vers N’Djamena pour « un problème de radar » a quitté le Tchad tôt vendredi, laissant 120 passagers sur 150, qui ont refusé d’embarquer, a appris l’AFP de sources aéroportuaires.

L’appareil, un Boeing 737 qui devait relier Dakar à Addis Abeba via Bamako, « est parti ce matin à 05H00 (locales, 04H00 GMT) » pour l’Ethiopie, a affirmé un responsable de l’aéroport de N’Djamena, dont les propos ont été confirmés par la police de l’air.

Sur les 150 passagers débarqués jeudi soir à N’Djamena, « 120 ont refusé de repartir avec ce Boeing. Ils ont été logés dans différents hôtels. Un gros avion doit venir les chercher » vendredi après-midi, a affirmé le responsable de l’aéroport, sans plus de détails.

Sollicitée par l’AFP, l’agence d’Ethiopian Airlines à N’Djamena a refusé toute réaction et renvoyé vers un « bureau d’information » ouvert à Addis Abeba.

Jeudi soir, des sources aéroportuaires et des passagers ont indiqué à l’AFP que le Boeing d’Ethiopian avait atterri en urgence à N’Djamena peu avant 21H00 GMT à la suite d' »un problème de radar ».

L’appareil « a purgé son kérosène pendant une heure avant de se poser », a précisé un agent de l’aéroport. Il avait déjà dû faire « demi-tour » sur Dakar alors qu’il était proche de Bamako, selon des passagers dont certains ont fait état d’un « problème d’électricité ».

Le 25 janvier, un Boeing 737 d’Ethiopian Airlines s’était abîmé en mer près des côtes du Liban, quelques minutes après son décollage, en pleine tempête, de l’aéroport de Beyrouth. L’avion, qui était à destination d’Addis Abeba, avait à bord 90 personnes qui ont péri dans l’accident.


Commentaires sur facebook