Visite au Tchad de l’émissaire américain pour le Soudan, Scott Gration – Afp

L’envoyé spécial du président des Etats-Unis pour le Soudan, Scott Gration, est arrivé dans la nuit de dimanche à lundi à N’Djamena, a appris l’AFP auprès de l’ambassade américaine qui n’a pas précisé la durée de sa visite au Tchad.

M. Gration « doit rencontrer un certain nombre de membres du gouvernement tchadien », a-t-on indiqué sans plus de détails.

D’après une autre source diplomatique américaine, il doit séjourner au Tchad et au Soudan jusqu’au 22 février. Il est notamment attendu à Juba (Sud-Soudan), Kadugli (Kordofan méridional, centre) et Khartoum, la capitale.

Ses visites entrent dans le cadre du suivi du processus de paix de Doha, au Qatar, où des mouvements rebelles du Darfour (ouest du Soudan, en guerre depuis 2003) doivent entamer des négociations directes dans quelques semaines avec le gouvernement soudanais.

Lors de son déplacement au Soudan, M. Gration discutera aussi de sujets relevant de l’élection présidentielle prévue en avril.

Le Tchad et le Soudan, qui entretiennent depuis cinq ans des rapports chaotiques et s’accusent de soutenir des rébellions hostiles à leurs dirigeants, ont annoncé récemment la normalisation de leurs relations après plusieurs accords demeurés lettre morte.

Mi-janvier, ils ont paraphé à N’Djamena un « accord de normalisation » assorti d’un « protocole de sécurisation des frontières » qui prévoit notamment le déploiement d’une force mixte (3.000 hommes) pour patrouiller la frontière entre le Darfour et l’est tchadien, deux régions abritant de nombreux camps de réfugiés et déplacés.

Les présidents des deux pays ont annoncé avoir tourné la page des années conflictuelles, lors de la visite du Tchadien Idriss Deby Itno à Khartoum, les 8 et 9 février.

L’envoyé spécial américain avait salué l’annonce de cet apaisement dans un entretien avec un journaliste de l’AFP le 9 février, estimant « qu’il s’agit d’un point essentiel pour mettre fin au cycle de l’insécurité au Darfour ».


Commentaires sur facebook