Le secrétaire général de la présidence tchadienne élargi – Apa

Le secrétaire général de la Présidence tchadienne, numéro deux du parti au pouvoir, le Dr Jacques Haroun Kabadi, écroué il y a 109 jours, pour avoir touché un pot de vin de plus de cent millions de FCFA dans une affaire de marché fictif, a été libéré mardi, a constaté APA.

Un scandale a éclaté il y a plus de trois mois au ministère de l’Education nationale concernant un marché fictif de manuels scolaires portant sur plus de 2 milliards et demi de FCFA.

Sous la pression des hautes personnalités, la samme a été débloquée par le trésor public mais le marché n’a même pas été exécuté.

L’attributaire du marché, le commerçant Badaoui, arrêté, a déclaré avoir versé cent millions de FCFA au Dr. KAbadi par l’intermédiaire du député Mahamat Taher Akhil. Le parlementaire, dont l’immunité a été levée il y a un mois, a fui le pays.

A cause de l’absence de cette pièce maitresse du dossier, le juge, par une ordonnance de non lieu, a libéré le Dr Kabadi.

Le Procureur de la République a fait appel mais la défense de Dr Kabadi se dit sereine.


Commentaires sur facebook