Tchad-Soudan: la frontière terrestre rouverte après sept ans de fermeture – Afp

La frontière terrestre entre le Tchad et le Soudan, qui était fermée depuis 2003, a été rouverte, permettant désormais la circulation entre les villes d’Adré (est tchadien) et d’El-Geneïna, au Darfour (ouest soudanais), a appris l’AFP mardi de sources officielles tchadiennes.

« La frontière a été ouverte samedi (10 avril) et la circulation est libre entre les deux pays », a déclaré à l’AFP le sous-préfet d’Adré, Hassan Ibrahim, joint par téléphone dans sa ville.

« Les taxis soudanais font des va-et-vient, il en est de même pour la population« , a ajouté Hassan Ibrahim, indiquant que, côté tchadien, la décision de réouverture émanait du ministère de l’Intérieur. Il n’a pas fourni plus de détails.

La réouverture de la frontière a été confirmée par un responsable du ministère tchadien des Affaires étrangères n’ayant pas souhaité être cité.

Selon lui, la décision s’inscrit dans le cadre de l’accord signé en janvier pour la « normalisation des relations entre le Tchad et le Soudan.

Située à 34 km d’El-Geneina, Adré était la porte d’entrée au Tchad de marchandises en provenance du Soudan avant que n’éclate en 2003 la guerre au Darfour. Cette ville assurait, grâce à ses recettes douanières, le fonctionnement de l’administration locale et couvrait les dépenses administratives d’autres localités de l’est tchadien.

La frontière terrestre tchado-soudanaise avait été fermée dans le sillage de la guerre au Darfour et, depuis, l’était demeurée de fait, pendant que les régimes au pouvoir à Khartoum s’accusaient mutuellement de soutenir des rébellions hostiles à leurs dirigeants.

En mai 2008, après une attaque aux portes de sa capitale menée par des rebelles du Darfour, le Soudan avait accusé le Tchad d’être derrière les assaillants et Khartoum avait rompu ses relations diplomatiques avec N’Djamena.

Le Tchad avait de son côté décidé l’interdiction d’échanges commerciaux avec le Soudan. Leur brouille diplomatique avait pris fin en novembre 2008. Début 2010, les deux pays ont annoncé la normalisation de leurs relations après plusieurs accords demeurés lettre morte


Commentaires sur facebook