Manifestation au Tchad : "La France est complice!" – Afp

Apparemment, ce qui était redouté arrive : des manifestants sont venus crier leur hostilité aux Européens liés à l’Arche de Zoé, détenus pour « enlèvement » d’enfants.

Plusieurs dizaines de personnes étaient réunies mardi matin devant le palais de justice d’Abéché (est du Tchad), pour manifester leur colère à l’égard des 16 Européens et des deux Tchadiens inculpés pour « enlèvement de mineurs », selon une journaliste de l’AFP.

Les manifestants s’en sont pris verbalement aux personnes poursuivies dans le cadre de l’enquête sur la tentative de transfert en France de 103 enfants de la région par l’association française Arche de Zoé.

« Ce sont des voleurs, des tueurs« , a dit un manifestant à l’AFP.

« La France est complice, la colonisation c’est fini« , a lancé un autre.

Six policiers gardaient l’entrée du palais, tandis que des militaires patrouillaient dans le quartier.

Neuf Français — des membres de l’association et trois journalistes –, les sept Espagnols de l’équipage de l’avion qui devait transporter jeudi les enfants en France, et deux Tchadiens étaient toujours mardi matin à l’intérieur du palais de justice, où ils ont passé la nuit après avoir été inculpés d’enlèvement de mineurs, escroquerie ou complicité.

La journaliste de l’AFP a pu voir de l’extérieur du bâtiment le groupe d’Espagnols, ainsi que le président de l’Arche de Zoé Eric Breteau, dans une pièce du palais de justice.

Ces personnes attendaient mardi leur probable transfert à N’Djamena, à 700 km plus à l’ouest


Commentaires sur facebook