Tchad/intempéries: le Premier ministre appelle à l’aide internationale – Afp

Le Premier ministre tchadien Emmanuel Nadingar a lancé mercredi un appel « aux bonnes volontés et aux partenaires du Tchad » pour l’aider à faire face aux conséquences des fortes pluies qui s’abattent sur ce pays sahélien.

« Nous lançons un appel à toutes les bonnes volonté et à nos partenaires traditionnels en vue des dispositions qu’ils voudraient prendre pour aider le gouvernement tchadien à faire face à cette situation », a lancé le Premier ministre.

« L’abondance, la fréquence et l’étendue des pluies font craindre le pire dans les semaines à venir, il y a des risques d’inondations nécessitant le déplacement des populations de certaines zones et un besoin urgent d’organiser des centres d’accueil et d’hébergement ainsi qu’une assistance en vivres et médicaments », a-t-il poursuivi.

Les pluies ont fait des victimes selon le Premier ministre qui n’a pas cité de chiffres.

« Le gouvernement pour sa part a déjà engagé un milliard de F CFA (1,5 millions d’euros) pour faire face à ces urgences, notamment l’achat des vivres, des bâches et des médicaments », a indiqué M. Nadingar, précisant que « le plus urgent aujourd’hui c’est de reloger les sans abris et de leur assurer le minimum vital ».

Les zones les plus touchées se situent autour de la ville de Faya-Largeau (nord) et dans les régions de Bardai au nord, Dar Sila à l’est, Salamat dans le sud-est, Batha dans le centre, le Mandoul au sud et quelques arrondissements de la capitale, selon lui.

La semaine dernière, des pluies avaient déjà laissé quelque 1.800 familles sans abris et conduit les autorités à limoger plusieurs responsables administratifs dans la région de Faya.

Durement touché par la sécheresse, le Tchad connaît traditionnellement des fortes précipitations lors de la saison des pluies, les eaux emplissant des lits de rivières asséchées et rendant difficile tout déplacement.


Commentaires sur facebook