Un pèlerinage pour construire une maternité au Tchad – Sérent – Ouest-France

Nathalie Mougenot est une jeune femme de 35 ans originaire de Metz. Elle est partie le 7 juin pour une marche humanitaire de 3 000 km à travers la France. L’association pour laquelle elle milite, Africalor, a déjà construit un dispensaire en 2009, à Moundou au Tchad.

« Moundou fait partie du Tiers-Monde, et ce ne serait pas un luxe pour les femmes Tchadienne que d’accoucher dans un lit et d’y passer au moins une nuit. Je suis membre active de l’association Africalor et également reporter chez come for news, explique Nathalie. Il faut un peu plus de 37 000 € pour faire le minimum… Le conseil régional et départemental donnent 10 000 et 3 000€ et il y a à peu près 4 000 € dans les caisses d’Africalor. J’ai promis de ramener 19 000 €.

Elle croit en la solidarité humaine

« C’est simple, si je rencontre 19 000 personnes sur mon chemin et que chacune donne 1 € symbolique, ça fera 19 000 €. J’ai démarré à la cathédrale de Metz le 7 juin et je me suis dirigée vers Montpellier pour remonter en Bretagne direction le Finistère. Pour moi, c’était aussi un trajet en souvenir du chemin de Compostelle que j’ai fait en 2007 de Lourdes au Cabo de Fisterra en Espagne. Je reviens ensuite revenir en Lorraine. »

Nathalie n’est pas une aventurière ordinaire ni une missionnaire. Elle ne travaille pour aucune religion et ne prêche pour aucun clocher. Elle croit en la solidarité humaine, qu’elle soit catholique, protestante, musulmane ou même athée. Elle demande le gîte et le couvert et rencontre ceux qui sont sensibles à la cause qu’elle défend. Elle dit d’ailleurs qu’elle fait un « tour du monde des religions ».

Pour Nathalie, sa marche est curative et arrive après des ennuis de santé qui ont failli lui coûter la vie. Les marcheurs perdent habituellement du poids en faisant 1 000 km à pied par mois, mais elle en gagne !

Sa devise est « je ne crois en rien mais j’ai foi que tout est possible. » La fin de sa mission est prévue le 7 septembre où elle rejoindra Metz avec son sac à dos de 15 kg sur les épaules, et espérons-le, un total de dons de 19 000 €.


Commentaires sur facebook