Sénégal: promesses de financement du procès d’Habré – BBC

Des bailleurs de fonds réunis à Dakar se sont engagés à financer totalement le procès de l’ancien président tchadien Hissène Habré.

L’Union européenne, l’Union africaine, les Etats-Unis, les Pays-Bas, la Belgique et le Tchad ainsi que d’autres organisations ont promis d’apporter la totalité des quelque 8,5 millions d’euros requis en vue de l’ouverture d’une enquête avant la tenue du procès.

« C’est une étape essentielle vers le procés », a déclaré Reed Brody, conseiller juridique à l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, qui a pris part à cette réunion.

Hissène Habré, qui vit en exil au Sénégal depuis son renversement, est poursuivi pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et actes de torture.

Les faits remontent à l’époque où il était aux commandes du Tchad, entre 1982 et 1990.

La Cour de justice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest, qui siège à Abuja, a estimé que la justice sénégalaise n’est pas compétente pour juger l’ancien président.

La Cour a, en revanche, recommandé la création d’un tribunal spécial.


Commentaires sur facebook