Tchad: inquiétante épidémie de méningite et de rougeole dans le sud – Afp

Une épidémie de méningite à méningocoque ainsi que de rougeole progresse à vive allure dans le sud du Tchad, poussant les services d’urgence du pays à leurs limites, a indiqué mardi la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

L’épidémie de méningite, qui a démarré le 18 mars 2011, a fait 2.337 malades et provoqué la mort de 109 personnes, frappant « la moitié des districts » du pays en particulier le sud « à un rythme inquiétant », explique la FICR dans un communiqué.

Elle s’accompagne de nombreux cas de rougeole « dans quasiment la même région ».

« La situation est également exacerbée dans la région pauvre et délaissée de Bongor où une grave épidémie de choléra sévit avec plus de 1.518 cas détectés et 30 morts confirmés », ajoute l’organisation basée à Genève.

« Face à ces épidémies, des services d?urgence atteignent leurs limites et le ministère de la santé tchadien lance un appel au soutien urgent de ses partenaires humanitaires », indique-t-elle encore.

En raison de la saison particulièrement chaude et du manque d’hygiène, il est de fait crucial de faire vite « pour sauver les vies de ces enfants qui n?ont pas d?alternatives ni de capacités pour se protéger contre ces épidémies » qui les frappent plus particulièrement, prévient la directrice Santé de la Croix-Rouge au Tchad, Zénaba Mourb, citée dans le communiqué.

Des campagnes de vaccinations sont déjà prévues par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds mondial pour l’enfance (Unicef) et la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, en coordination avec le ministère de la Santé tchadien.


Commentaires sur facebook