Le Tchad étudie la possibilité que le procès d’Hissène Habré se tienne au Rwanda – Rfi

Ainsi que le révélait RFI vendredi 30 septembre, l’Union africaine envisage de juger Hissène Habré au Rwanda. Si rien n’est encore fait, des discussions ont été engagées, dans la plus grande discrétion. Le ministre tchadien de la Justice, Abdoulaye Fabre, s’est exprimé pour la première fois sur le sujet à l’antenne de RFI. Pour lui, l’essentiel est d’abord que le procès ait lieu, de préférence en Afrique ainsi que le préconise l’Union Africaine.

Interrogé par RFI sur une possible tenue du procès Hissène Habré au Rwanda, le ministre tchadien de la Justice n’a pas écarté cette hypothèse. « Il est vrai que la Commission de l’Union africaine nous a saisi il y a, je crois, deux mois pour nous informer que le Rwanda s’était porté candidat pour abriter le procès de M. Habré », a reconnu M. Fabre . « La question du pays où le procès va se tenir est, à la limite, accessoire. Surtout pour les victimes, même si l’option d’un jugement en Afrique nous avait tous séduit en son temps », a-t-il précisé.

« Maintenant, pour ce qui est de l’option rwandaise, elle est sur la table », a-t-il poursuivi. « Il reste à discuter des modalités pratiques avant que le Tchad n’annonce sa position officielle. Le Tchad a toujours dit qu’avant que toutes les victimes directes ne s’éteignent, l’Union Africaine devait tenir compte de cette contrainte de délai dans les choix qu’elle serait amenée à valider. Même au niveau du Tchad, on va se déterminer en fonction du planning qui va être arrêté au niveau de l’Union Africaine pour un procès au Rwanda ».

Poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, Hissène Habré se trouve actuellement au Sénégal. La justice belge voudrait aussi se saisir du dossier mais l’Union Africaine a toujours souhaité que le procès de l’ancien dictateur se déroule sur le continent.


Commentaires sur facebook