Libye: évacuation de migrants tchadiens – Le Figaro

Plus de 1.200 migrants, pour plus de la moitié Tchadiens, bloqués à Sebha dans le sud de la Libye, sont en train d’être évacués par la route vers le Tchad, a annoncé l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Les migrants étaient installés depuis le mois de juin dans un centre de transit de l’OIM et ne pouvaient être évacués par avion pour des raisons d’insécurité.

Le 13 septembre, l’organisation en avait comptabilisé quelque 3.000, et avait indiqué que le centre de transit et la ville elle-même de Sebha, un bastion du clan Kadhafi, étaient à cours de vivres et ne disposaient plus d’eau ni d’électricité.

Les 1.200 migrants « sont partis » de Sebha « dimanche 2 octobre ». Leur voyage devrait durer une semaine, indique l’OIM dans un communiqué. Un convoi de 15 camions les achemine vers le Tchad. Sur les 1.200 migrants, plus de la moitié sont des Tchadiens, les autres personnes – dont des femmes et des enfants – étant originaires du Nigeria, de la Gambie, de l’Erythrée, de la Somalie, du Soudan ainsi que d’autres pays africains.

Sebha dispose d’un aéroport utilisé par l’OIM en juillet dernier pour évacuer 1.400 migrants tchadiens. Mais pour des raisons d’insécurité, cet aéroport ne peut plus être utilisé, selon l’OIM. Le 21 septembre, les forces du nouveau régime en Libye avaient indiqué avoir conquis la villes de Sebha à 750 km au sud de Tripoli.


Commentaires sur facebook