Lettre publique de 4 ONG aux Autorités françaises sur la situation au Tchad

Ndjamena – Paris, le 20 mai 2009

La rébellion tchadienne a repris une nouvelle fois son offensive contre le régime tchadien. Ce
cycle de violence politique qui a démarré en 2005 après la modification constitutionnelle
permettant au président Idriss Déby Itno de pouvoir briguer indéfiniment la présidence, résulte
de l’incapacité des dirigeants tchadiens d’imaginer et de mettre en oeuvre un processus de
sortie de crise globale pour sortir le Tchad de ses vieux démons.

Pour lire la lettre dans son intégralité, cliquez ici


Commentaires sur facebook