IDI punit les travailleurs pour intelligence avec l’ennemi – N’DJAMENA BI-HEBDO N° 944 du 24 avril 2006

Une rencontre avec les syndicalistes convoquée par le chef de l’état dans sa villa Burkina, le 19 avril dernier, a été de bout en bout teintée de menaces de Idriss Déby Itno contre les responsables de l’Union des syndicats du Tchad (Ust).

Amer, le président Déby Itno l’a été contre les responsables de l’Ust, qui se permettent, en cette période de troubles que connaît le pays depuis le 13 avril 2006, date de la percée à N’Djaména de ceux qu’il appelle les « mercenaires à la solde du Soudan ». Tout net, IDI a rappelé aux syndicalistes de cultiver l’honneur et l’amour de la patrie avant de leur signifier que les 5% d’augmentation sur le salaire des travailleurs à quoi ils s’attendent depuis janvier 2005 ne leur seront pas versés. Tension de trésorerie oblige, IDI leur signifie qu’il faut attendre, après son élection du 3 mai prochain, pour qu’un éventuel collectif budgétaire ne se penche sur cette situation. Et si entre-temps c’est jouable, les travailleurs ne bénéficieront de cette augmentation qu’à partir de fin juin.

ECHOS
N’DJAMENA BI-HEBDO N° 944 du 24 avril 2006


Commentaires sur facebook