Des prisonniers du FUCD seraient assassinés – Le Temps N° 479 du 17 au 23 mai 2006

pr SELON DES INFORMATIONS concordantes, les éléments du Fucd faits prisonniers lors du com­bat de N’Djamena le jeudi 13 avril par les forces gou­vernementales seraient nuitamment enlevés de leurs centres de détention et des hôpitaux pour être as­sassinés. Selon les milieux hospitaliers, ces prison­niers sont enlevés par des éléments gouvernemen­taux et conduits vers des destinations inconnues.

Les blessés ne sont pas épargnés. Cette pratique qui n’obéit pas aux règles humanitaires internationales a suscité la réaction des responsables des organisa­tions humanitaires internationales qui se disent sur­pris par le comportement anti-humanitaire des forces gouvernementales. Une situation qui surprend quand on sait que dans son discours lors de la cérémonie de présentation des prisonniers à la population, Déby a promis remettre les prisonniers aux organisations humanitaires pour être ensuite remis à leurs parents. Cela compte tenu de l’âge de ces prisonniers, en ma­jorité des adolescents.

Le Temps N° 479 du 17 au 23 mai 2006


Commentaires sur facebook