Simulacre d’union ou vraie union des groupes rebelles? Nous attendons encore plus.

Je pense que maintenant les choses commencent par devenir claires pour les politico-
militaires. Ils ne peuvent rien faire à Deby individuellement. Les derniers combats ont
prouvés que la résistance peut arriver à bout des forces loyalistes sauf s’ils sont unis. Le
président Deby a tous les moyens qu’il faut, utilisant les ressources nationales et les capacités
de l’Etat en jouant sur la souveraineté du pays et l’équilibre de la région pour justifier son va
t’en guerre peut acheter même chèrement ce qu’il faut pour combattre la rébellion.

Personne ne souhaite la prise du pouvoir par les armes. Mais seulement, le président ne laisse
aucun issu pour négocier à l’amiable les conflits, favorisant ainsi un groupe par rapport aux
autres, pourtant ceux-ci sont des tchadiens et ont le droit de résider au pays s’ils sont renvoyés
par le soudan. Les combats ont prouvés la détermination des rebelles pour en finir mais les
intérêts individuels priment encore.

Nous sommes contents d’entendre que les forces rebelles (UFDD, UFDD-F, RFC) sont
entrain de s’unir. C’est insuffisant car les autres forces ne sont pas inclues et nous voyons
clairement qu’il est difficile de donner le bâton de commandement à un groupe dirigé par une
personne. Nous voyons donc que les trois forces ne sont pas prêtes à laisser l’union des forces
dirigée par l’un ou par l’autre. Nous souhaitons plutôt une union dirigée par un groupe et
présidé par une personne. Ce qui donnera encore plus de crédibilité. Je pense que c’est comme
ça que Deby a été désigné je pense président du MPS et qui a conduit sous l’aide de la France
a gagné la guerre contre Habré. Ce qui est inquiétant est que comme vous êtes incapables de
designer quelqu’un qui représentera l’union de toutes les forces, vous serez encore plus
incapable d’unir vos forces une fois au pouvoir et donc c’est la catastrophe. Je pense qua le
crédibilité est importante pour les rebelles. Il faut unir toutes les forces, désigné un président
de cette union et établir un bon programme politique peut gagner la confiance. Imaginez vous-
même, au moment des combats, au moins 4 groupes ont lancés des offensives (UFDD, RFC,
et autres). Ça prouvent combien de fois vous êtes hypocrites, égoïstes, et cela inquiète les
tchadiens et la communauté internationale. En plus dans chaque groupe rebelle, il ya que des
parents, des individus d’une même ethnie ou d’une sous ethnie, nous voyons donc un
regroupement par intérêt, vengeance en vous. Je pense que si Deby dirigeait uniquement les
zagawa, il ne gagnera pas la guerre contre Habré. Nous connaissons tous les chefs rebelles, ils
se sont tous sucrés avant de quitter, vous avez contribué à cette situation mais l’erreur est
humaine, tout ceci est pardonnable si vous êtes vraiment au front pour ramener la paix, donc
regrouper vous honnêtement. Gagner une guerre n’est pas absolument de rentrer à Ndjaména,
triomphalement avec armes mais aussi triomphalement par négociation puisque la guerre ne
fait que nous détruire. C’est quand Deby s’aura que vous êtes vraiment unis, qu’il sera
vraiment inquiet et donc comprendre que seule la négociation est un bon issue.

En conclusion, c’est encore très insuffisant votre union. Tant que l’union n’est pas présidée
par une personne, c’est un simulacre d’union car vous êtes méfiants. De toutes les façons vous
ne resterez pas indéfiniment rebelles à cause de vos égoïsme, c’est serait quand même idiot.
Et plus le temps passe, plus vous serez désolidarisés et il y’aura des désertions. C’est serait
dommage. Nous voyons la difficulté que les chefs rebelles ont, surtout que les militaires sont
des illettrés qui n’ont même pas été à l’école pour comprendre certaines choses et que la seule
chose qui compte pour eux c’est la violence ou la guerre pour prouver leur bravoures. Il sera
donc difficile qu’ils comprennent que la bravoure à l’heure actuelle c’est la guerre d’idées, le sens de compréhension. Il faut d’abord commencer par sensibiliser vos militaires et leur expliquer pourquoi cette lutte ?

La vérité n’est jamais détenue par une personne mais par chacun de nous. Chacun est dans
son propre repère qui est en réalité local. Pour comprendre le repère global il faut avoir une
vision des autres donc se rapprocher et discuter franchement. Vous dites tous que vous avez la
vérité, mais non, chacun de nous à une petite partie d’où le besoin d’unir ses différentes sous
vérités. . Pour cela, nous, tchadiens, nous demandons encore plus des groupes rebelles.

Abdramane_seck@yahoo.fr
N’djamena, Tchad.


Commentaires sur facebook