L’unique vérité pour tous ? Manque d’approche pour IDI

Monsieur le Président, ceux qui vous ont connu, savent très bien qui vous êtes et ne s’étonnent guère de votre comportement dans la gestion des affaires publiques.

En effet, pour vous, il n’y a vérité que celle que vous voyez vérité. Personne n’a le droit de vous contredire. Les conseillers que vous avez placés et qui pèsent d’ailleurs lourdement sur le trésor public ne sont là que pour l’apparat. Ainsi donc le premier « démocrate Tchadien » que vous êtes, est de ce fait Dictateur dans le dialogue et n’accepte pas le dialogue.

Conséquence, tous les maux dont souffre le pays actuellement émanent de votre vision et conception unipolaire de la réalité. Crise ethniquo-politique avec comme aboutissement une guerre interminable.

Si seulement vous avez écouté dans le passé ceux qui vous ont conseillé de ne pas modifier la constitution vous auriez gagné. Mais votre obstination de vous maintenir coûte que coûte au pouvoir vous a conduit fatalement vers une crise que vous ne pourriez gérer et risque de surcroît de coûter au pouvoir que vous aimez tant. Deux exemples banals parmi tant d’autres:


  1. vous croyez que tous ceux qui vous entourent sont représentatifs de la population, en cas de quoi vous pouvez vous servir de tremplin pour mobiliser la population derrière vous. Je vous dis que c’est faux. Ces personnes ne peuvent représenter leur propre famille. Les discours qu’ils vous tiennent du genre la population est derrière vous n’est qu’un discours mensonger. Vous avez trop cru naïvement. Pour preuve de désintéressement de votre régime, le taux de participation aux différentes consultations est négligeable.
  2. vous croyez que le développement du Tchad passe par les infrastructures aléatoires que vous construisez et dont les normes techniques laissent à désirer, faux. En vérité, le développement qui vaut la peine d’être mené pour le Tchad est le développement mental. Vous devez commencer par là Monsieur le Président. Vous devriez instaurer la culture de l’excellence et de tolérance dans ce pays en orientant 70% des ressources allouées au développement dans le changement de mentalité pour un amour sincère de son pays. On construit une route, les tables bancs, les infrastructures de drainages des eaux… comme acte de développement. Mais si ces infrastructures subissent l’effet néfaste d’incivisme de la part de la population, il n’y aura pas développement. On exploit le pétrole pour le développement, mais si ces richesses sont détournés massivement il n’y aura pas développement.

Durant votre règne, le Tchadien s’est abaissé mentalement pire qu’un animal. Le goût pour les matériels a pris le dessus. Corruption, détournement, clientélisme ont pris le dessus sur l’honnêteté et le sens de servir son pays. Pour preuve, le Tchad a pris le record mondial de la corruption.


Monsieur Président, en tant que mon concitoyen, je suis dans le devoir de répondre à un appel lancé par mon Président afin de ramener la paix dans mon pays.
Ma contribution est la suivante et se résume en 4 points :


  1. appeler à un armistice sincère générale en direction de toutes les rebellions armées de l’Est ;
  2. organiser une table ronde inclusive. Cette table ronde sera suivie d’une transition d’un an maximum où prendront part les politico-militaire, les opposants de l’intérieur et de l’extérieur ;
  3. organiser un vote libre et transparent dont vous ne prendrez pas part mais le MPS pourra se faire représenté ;
  4. vous devez vous attelez entre temps pour un travail de cohésion national en jouant franc avec la population.

Vous en sortirez avec honneur la tête haute.


Mahamat Oumar
mouadoum@yahoo.fr


Commentaires sur facebook