Le Tchad : quel drôle de pays ?

Une fois encore, les Tchadiens ont subit de plein fouet les affres de la guerre fratricide, par la faute de notre très contesté Président DEBY et également par la faute de ces hordes de rebelles venant du Soudan voisin qui, par ailleurs ne sont pas meilleurs que ce dernier.

Seulement cette fois-ci, il me semble que c’était un peu la guerre de trop qui a fait pour l’instant plus d’une centaine de morts et de milliers de blessés innocents sans compter les multiples dommages collatéraux causés par cette guerre inutile et sans fin. Des dommages collatéraux ayant entraîné la destruction ainsi que le pillage de quelques rares structures et édifices existant au sein de la capitale tchadienne.

En effet, ce qui provoque mon indignation, c’est l’acharnement de la prise de pouvoir par les armes et en même temps l’absence d’ouverture démocratique du Président DEBY.

Cette absence d’un semblant de démocratie, ce sont des Tchadiens qui en payent le prix le plus cher. Le Tchad serait-il un Etat voyou ou seulement dirigé et convoité par les voyous ? A mon sens un peu des deux. Quand est-ce que les tchadiens feront-ils la paix et s’engageront tous résolument vers la démocratie et le développement pour sortir le pays de la misère et de la spirale infernale de la guerre.

Aussi dans la foulée, j’ai appris avec désolation que Déby qu’on donnait déchu au cours du week-end dernier a été sauvé in extremis par la France à papa en vertu de la Françafrique. Mais à quel prix et pour préserver quels intérêts français?

Sans doute le soldat Déby a été sauvé de justesse et sous pression dans l’intérêt bien compris d’accorder sa grâce aux membres de l’Arche de Zoé et d’assurer un déploiement de l’Eufor dirigé par la France.Des intérêts essentiellement français qui on coûté la vie à beaucoup victimes et causé tant de dommages collatéraux au Tchad.

Cette grâce prochaine vient insulter encore une fois la dignité des tchadiens et l’honorabilité de la justice tchadienne.

Sénoussi Hassana Abdoulaye
Etudiant tchadien en France


Commentaires sur facebook