Ceux qui s’attendent à ce que idriss deby change, se trompent et attendront trop longtemps

Ceux qui croient que Deby est puissant, dotée d’un pouvoir politique, militaire et technique sans contrepoids au Tchad, pour apeurer ou décourager le peuple Tchadien se trompent largement et sont bien forcés de s’étonner devant la force et le courage multiplié de ces valeureux combattants de L’UFDD. Le mouvement fera face à toutes les éventualités, ne cédera devant aucune pression et prêts à libérer la patrie par les idées et par les armes jusqu’à la dernière goutte de son sang.

C’est en versant son propre sang et en arrachant les armes à l’ennemi que l’UFDD renversera une tyrannie cruelle imposée par la France.
Le pays ne doit pas s’attendre à une seule bataille, mais à une longue campagne, à une campagne sans parallèle dans notre histoire.
Les forces de la liberté sont vigilantes, et il y a une raison à cela : l’heure d’entrer en action approche. Cette lutte est une lutte de la liberté et de la démocratie.
Les conquêtes de notre temps et l’espérance de tous les temps dépendent du mouvement.

Nous ignorons le cours que suivra ce conflit, mais nous savons quel en sera le dénouement. la liberte ne se donne pas mais sa s enrange au bout d une lutte .il est temps qu on doit agir .le representant de la france[deby] a detruie notre cher pays.C’est vers la justice que les citoyens peuvent se tourner lorsque leurs droits et leurs libertés se trouvent bafoués par des individus ou par des institutions. C’est elle qui contribue au règne de l’Etat de droit. On ne comprend donc pas que l’on ne se fasse que très peu de soucis devant la situation que vivent nos magistrats.

Comme le dit l’un d’entre eux, on ne peut avoir le règne du droit par procuration. Mais peut-être que les communiqués et autres conférences de presse ne sont, en fin de compte, que dérobade et défection.

Les trois jours de grève des opérateurs économiques ont porté des fruits. Ils nous ont démontré que l’on peut par une action non violente se faire entendre, qu’il est possible de protester pour pousser les décideurs à décider. Une véritable leçon à ceux qui se sont donné pour mission d’ « organiser » l’action citoyenne,mais malheuresement,force est de constater que nous avons dans ce pays plus de demons que des anges.Le régime de DEBY n’est pas démocratisable. On ne peut démocratiser qu’un régime qui manifeste sa volonté de changer, d’améliorer sa méthode de gouvernance dans un Etat qui existe et qui fonctionne dans les règles de l’art. . L’Etat tchadien n’existe pas, sinon, que de nom. C’est un état « bandit » dirigé par une bande de chenapans sans projet de société, sans projet de construction d’un Etat ; une bande de gangsters qui utilisent le peu de moyens publics pour assouvir ses basses besognes ; une bande de cambrioleurs qui volent, pillent les maigres ressources de l’Etat ; une bande de coupe-jarrets qui tuent, terrorisent, répriment dans le sang tout esprit contradictoire ; une bande de pègres à la solde de , Ceux qui s’attendent à ce que IDRISS DEBY ITNO change ou s’améliore, se trompent et attendront trop longtemps. Ils choisissent volontairement d’oublier le dicton africain qui dit, je cite : « ce n’est pas le séjour d’un morceau de bois dans la rivière qui le transformera en caïman » et moi, je dis « ce ne sont pas les élections qui transformeront deby en démocrate ». DEBY n’a de démocratie que dans sa bouche. deby ne s’améliorera jamais, sinon que de pire en pire, de mal en mal. Un dictateur est un dictateur, un criminel est un criminel.la verite est l accord entre l intelligence et les choses,la verite existe on n invente que le monsonge .nous ne connaissons pas le vrai si nous ignorons les causes.

Nous devons tous combattre contre les injustices, les crimes contre l’humanité du régime de Idriss Déby et pour l’indépendance véritable de notre pays.
Cette lutte est un devoir pour tous les Tchadiens qui refusent la disparition de notre pays fortement entamée par le pouvoir debienne.

par idriss mahamat abakar


Commentaires sur facebook