Réaction d’un lecteur sur la rencontre entre Deby et la CPDC

Je réagis par rapport à l’extrait du PV paru dans un site de l’opposition tchadienne et retraçant le contenu de la la réunion, entre DEBY d’une part et les partis de l’opposition (CPDC) d’autre part.

En effet IDRISS Deby a bien aprehendé les thèmes porteurs en Europe et singulièrement en France : l’instrumentalisation du danger de l’arabisme en Afrique noire ; d’ailleurs plus de 15 Etats africains ont reçu les délegations envoyées par Idriss Deby porteuses de message propogeant ce danger, heureusement l’impact a été fort mince.

Voilà un chef d’Etat qui indexe la communauté arabe tchadienne, pan important de la communauté nationale, l’assimilant aux « djandjawid » soudanais et au mal tout court, mais en réalité les arabes tchadiens constituent une communauté numeriquement importante mais une communauté amorphe qui se leurre ! il n’y a pas longtemps , elle pretend constituer l’essentiel de l’electorat du MPS, ignorant que le MPS n’a pas d’électorat et que dans toutes les régions du nord, outre que le recensement éléctoral est faux , on ne vote pas, on remplit tout simplement les procès verbaux de resultat en mentionnant le pourcentage qu’on veut.

Deby doit mentir, dramatiser puisqu’il bénéficie de relais étrangers puissants pour qui, les objectifs à atteindre au soudan passent par lui, à travers l’instrumentalisation du danger de l’arabitisme pour le tchad, la RCA, bref le précarré français et toute l’afrique noire.

Ce langage change naturellement lorsqu’il s’agit de la libye ; il suffit aux libyens d’inventer un imaginaire soutien de l’arabie séoudite aux rebelles tchadiens et cela marche ! Mais en réalité Deby traite les libyens avec legerté et dédain et ne leur accorde aucune considération il le dit, lui meme, qu’il peut mener en bateau les libyens, aujourdhui, demain et toujours ; ce n’est pas une sortie fortuite lorsque le premier ministre KASSIRE qualifiait KADAFI et SASSOU de farceurs et de vendus ; qui eut cru KASSIRE s’avancer si loins sans instructions de Deby.

En conclusion le danger pour le tchad c’est Deby lui meme et ses fausses illusions qu’il est indispensable pour le tchad

ABOU FATNE (De la Diaspora)


Commentaires sur facebook