Quelle lecture de la situation du Tchad?

Le Tchad est de nouveau entré dans le cycle interminable de combats à l’est, toujours l’est et encore l’est. Qu’ils soient à l’avantage de l’Alliance Nouvelle ou pas, avec une démentie aveugle du gouvernement qui réclame contrôler la situation, il importe de souligner que les données sont entrain de changer. Le pouvoir se doit de les analyser avec objectivité dans l’intérêt du pays uniquement.

La situation qui prévaut actuellement à l’est est très préoccupante et mérite pour une fois que le pouvoir se remette en cause en cherchant une solution définitive à la crise. A entendre Mahamat Hissein, on semble être dans une salle de théâtre. Il ironise à sa façon oubliant que ce sont des tchadiens qui tombent, c’est du sang tchadien qui coule encore, ce sont des bras valides qui s’en vont!!!!!!! Mahamat Hissein dans son bureau climatisé avec de l’argent des fausses manoeuvres plein les poches ne comprend pas la douleur qu’endurent ceux qui courageusement ont pris les armes pour dire non à une situation intenable.

Quand Kouchner déclare que la France n’intervient pas et n’interviendra pas dans le conflit tchadien, Deby pris de panique commence à délirer! Ce qu’oublie Deby ce qu’aucune situation au Tchad ne peut être éternelle. Que la force européenne intervienne aujourd’hui ou pas, la situation sera renversée tôt ou tard car c’est depuis plusieurs années déjà que son pouvoir est contesté par les armes. Bien que soutenu à tour de bras par la France, Deby doit comprendre que la donne politique et les tendances internationales évoluent et que cette situation d’assistanat ne saurait perdurer! S’entêter à qualifier des personnes qui ont, à un moment donné, été des collaborateurs, de mercenaires et de soudanais tout en méconnaissant la situation interne est une cécité vraiment avancée. Qui de ceux qui sont aujourd’hui à la tête des différents mouvements n’a pas été un proche de Deby pendant les dix dernières années?

Aujourd’hui Deby parle de complot internationale contre le Tchad!! De quel complot il est question?
Le complot il est interne à sa gestion. Il y’a complot du MPS, de Deby et ses parents contre le Tchad!
Il faut être Deby pour revenir aux pratiques moyenâgeuses qui consiste à construire des forteresses autour des villes.
En le faisant Deby veut nous dire que même s’il peut être président après sa mort, il n’y voit aucun inconvénient!!!!!

Un bon dirigeant est celui là qui sait orienter son peuple et lui offrir de temps en temps des moments de joies comme à un enfant. Si la population sort avec joie pour accueillir ceux qu’elle considère comme libérateurs, il ya de quoi se poser de sérieuses questions! La France se les pose certainement! Mais pas Deby! L’évolution de la position française aujourd’hui bien qu’elle ne soit pas claire puisque la capitale n’est pas encore vraiment inquiétée, participe possiblement aussi de cette observation faite suite aux événements de février à Ndjamena.

Une chose est sûre, la politique française à l’égard du continent africain va en évoluant. Que ce soit Deby ou ceux qui viendront après doivent le comprendre et se préparer à un exercice, celui de « rendre compte » . Oui « rendre compte » de sa gestion est possible avec l’alternance politique. Toute la communauté internationale travaille dans ce sens mais si du temps est encore demandé pour sa concrétisation. Ne pas le comprendre reste une erreur à éviter à tout prix!

Ndissom Claude
ndissom@yahoo.fr


Commentaires sur facebook