Tchad: les juges tchadiens mécontents – Le Figaro

Plusieurs magistrats tchadiens ont manifesté aujourd’hui, sous couvert de l’anonymat, leur mécontentement devant la libération des quatre hôtesses de l’air espagnoles et des trois journalistes français dans l’affaire de l’Arche de Zoé, dénonçant des « pressions politiques ».

« On nous a demandé dès samedi d’accélérer la procédure pour les libérer dimanche », a déclaré un magistrat tchadien qui a requis l’anonymat, joint depuis Libreville.

« Nous avons expliqué que cela n’était techniquement pas faisable, et que pour rendre cette libération éventuelle conforme à la procédure, tant sur le fond que dans la forme, nous avions besoin d’au moins jusqu’à mercredi », a-t-il ajouté, avant d’affirmer: « les pressions politiques ont été trop fortes ».

De source judiciaire, on précise que les ordres sont arrivés « du sommet de l’Etat » tchadien.


Commentaires sur facebook