Tchadactuel un (1) – YSA zéro (0)

La presse tchadienne en ligne dérange ! Elle dérange même au plus haut niveau de l’Etat! En février dernier, Tchadacuel nous révèlait la déféction du Capitaine Ousman Souleyman, qui avait rejoint le RFC. Quelques jours aprés, le site officiel de la présidence publiait une photo, qu’Ousman Souleyman For, n’était qu’un petit soldat déserteur depuis long temps. La suite je vous laisse lire le témoignage de l’intéressé lui même.

Peut être que vous ne vous souvenez même pas. Le 26 juin 2008, dans sa barre filante d’infos en brève, le site Tchadactuel s’exclamait en ces termes : le « PM s’est offert une maison à Sabangali de plus de 300 millions F CFA!!! ». Eh bien, ces trois points d’exclamations ne sont pas passés inaperçus aux yeux des certains tchadiens.

Au contraire, cette petite phrase à elle seule, a réussi à planter « LA mauvaise herbe », dans le tout petit jardin (11 000 m²) que le nouveau Vizir YSA, vient de se le « racketter » à Sabangali. Et cette nouvelle acquisition du Vizir de Ouara alimente depuis quelques jours toutes les conversations dans tous les « Rakoubas » et autres vérandas de N’Djaména.

Comme notre Vizir n’est pas à son premier coup d’essai, il est complètement sidéré par cette révélation et les passions qu’elle suscite. Aussi, l’ancien vice-président de la CNS, qui avait ruiné presque dans l’indifférence, l’Agence Tchadienne des Travaux d’Intérêt Public (ATTETIP) aux milieux des années 90, ne comprend pourquoi aujourd’hui on s’intéresse à ses « affaires ».

« Qui se sent morveux se mouche »

Pour tenter de venir au secours de leur patron ébranlé, les jeunots de la cours du nouveau Vizir se sont démenés pendant tout le week-end, pour nous produire finalement une confession, qui non seulement confirme ce que dit Tchadactuel, mais elle nous révèle l’existence d’une seconde acquisition frauduleuse de leur patron.

Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, le communiqué de primature nous confirme que son excellence YSA, avait reçu bien une « acquisition récente d’une superficie de 11 000 m², situé en face du 1er terrain et dans le même quartier ». Que cette nouvelle acquisition n’a pas été acheté avec l’argent du trésor mais elle a été « gracieusement offert par ses amis ». En d’autres termes, son excellence YSA, n’a pas acheté la maison mais il la reçu en pot-de-vin. Sauf que l’histoire ne nous dit pas en échange de quoi ! En tout cas, ça ne pas serait gratuit. Ces « amis » anonymes, s’ils étaient si généreux d’offrir gratuitement une maison au nouveau vizir de la primature, pourquoi ils n’avaient pas fait une petite geste à YSA, quand il végétait en France. En tout état de cause, le Premier Ministre du Tchad, a perçu une corruption en nature.

Et il est prêt à percevoir encore. Puisque, le communiqué ajoute que les généreux amis de YSA « se proposent également d’apporter leur contribution pour y construire une villa à usage d’habitation à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre.»

Ainsi, les hautes autorités de la République, revendiquent haut et fort, à coup des Communiqué Officiels, les biens acquis par la corruption en échange des gros contrats juteux. C’est ça le Tchad, du Sultan Idriss Deby Itno !

Par ailleurs, les jeunots de la direction générale de la communication de la primature, tente de revendiquer un autre « hors jeux » du site Tchadactuel en ces termes : « il est à rappeler aussi que dans un passé récent ce même site, ne trouvant rien à redire avait engagé une campagne dénigrant l’équipe entourant le Premier Ministre et s’est attaqué honteusement et nommément à certains de ses collaborateurs quant à leur âge, voire leur état de santé. Un Conseiller est par nature une personne dont la fonction est d’orienter et de donner des conseils spécifiques. Par cette fonction, si l’âge n’est pas un avantage, il ne peut constituer un handicap.»

Mais nous accordons le but au site Tchadactuel. Puisque, le jeunots de la primature disent « Conformément à l’article 104 de la Constitution, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a fait sa déclaration de biens auprès de la Cour Suprême de Notre Pays ».

Alors que, c’est l’article 105 de la constitution, qui stipule que « le Premier Ministre et les autres membres du Gouvernement sont tenus de faire sur l’honneur une déclaration écrite de leur patrimoine et de l’adresser à la Cour Suprême. »

En attendant le match, comptant pour « Le séjour de 24h à Yaoundé du même PM », qui « a couté 85 millions de CFA » au trésor public, alors qu’« entièrement en charge par la BEAC », nous laissons le lecteur juge.

Waldari Wa Akhbaara


Commentaires sur facebook