Un Digne Officier n’est pas n’importe qui!!!

Sidimi BAHAR TOGOU NOKOURI En faisant un tour hebdomadaire sur les sites, j’eus la désagréable surprise de voir un fameux article publié sur le site Tchadactuel,portant atteinte à la personnalité d’un digne officier de l’Armée Nationale Tchadienne,en la personne du Colonel Saleh Ben Haliki. En effet,ma réaction est celle d’un jeune Soldat,choqué de voir le dénigrement des officiers comptents et valeureux.

Je n’ai aucune relation personnelle avec le colonel Saleh Ben Haliki, je le connais que de trés loin depuis 2001,il etait capitaine je crois et moi enfant de troupe,comme tout jeune Soldat S’intéressant aux officiers qui se distinguent par leur Comptence,Rigueur et Qualité.

L’auteur de cet article est soit en erreur sur la personne,soit c’est un désinformateur zélé de mauvaise foi,Car le colonel Saleh Haliki est un officier digne de ce nom, qui n’est pas du genre a detourner de l’argent destiné à un corps auquel il s’est engagé à servir loyalement.

A ma connaissance,il fait parti de ces jeunes officiers qui méritent ce qu’ils sont aujord’hui.

Bien que je le connais que de loin, je pense que de sa formation initiale d’officier à l’école de formation des officiers,il a passé par l’Ecole nationale d’administration et de magistrature(Enam),puis suivit deux ans durant le Cours supérieurs du commissariat de l’Armée de Terre(COSCAM) à l’Ecole supérieure d’administration et de managment (EMSAM) de montpellier en France où l’on est admis qu’aprés un concours trés selectif organisé par la France.

Il incarne l’officier formé,et apprit toutes les bonnes manières d’un officier Gestionnaire,sa rigeur et son honnétété aidant,je crois pas qu’il merite d’etre l’auteur d’un detournement de fond,au contraire il faut lui réconnaitre tout le redressement et l’assainissement des finances des forces armées Tchadiennes depuis qu’il est adjoint à la Direction Général de l’intendance Militaire (DGIM).onle connait en effet dur et rigoureux sur la gestion,et ne tolère aucune irrégularité,d’où tous les comploteurs le trouvent génant.

En outre,dans l’armée tout contact physique est interdit,quelque soit la gravité de la faute commise par le subordonné,une punition à la taille de sa faute compensera l’erreur donc dire qu’un officier d’un tel rang aurait subit les aneries(excusez le terme) que vous avez raconté,c’est de la pure intoxication.Si vous avez un promblème quelconque pour une raison X ou Y,vous n’avez pas bésoin d’associer un digne officier qui a les qualités traditionnelles de l’officier c’est a dire, Nationalisme, patriotisme,abnégation,droiture,et honnetété.

De graçe épargnez les lecteurs des faits dénués de toute verité et sans fondément.

A la rédaction de Tchadactuel, il m’est incompréhensible que vous puissiez pemettre la publication d’un article qui ne porte aucune signature et surtout quant il porte atteinte à la personnalité,notament d’un officier.c’est bien malheureux cet acte.

Faut-il le rappeller,que ne devient pas officier digne de ce nom qui le veut???il suffit de faire un petit tour dans les pays voisins de la République du Tchad,pour comprendre qu’un officier digne n’est pas n’importe qui.Donc le Colonel SALEH HALIKI n’est pas n’importe quel officier,ne merite absolument pas vos écrits sans fondement.

La Republique du Tchad n’as pas bésoin de ces genres de choses.

je vous remercie!

Sous-Lieutenant Sidimi BAHAR TOGOU NOKOURI
Etudiant en Licence à L’Ecole des Hautes Etudes Internationales (HEI-HEP) de Paris 75008.
mail: togoub@yahoo.fr
sidimi_1118@hotmail.com
Tel: 0033635371936


Commentaires sur facebook