Deby prend les tchadiens et la communauté internationale pour des idiots en parlant des urnes comme seule voie possible d’accéder au pouvoir au Tchad

Le 20 mai 2009, en inspectant les matériels de guerre récupérés des « mercenaires », le président Deby, le menteur attitré dit avec un calme olympien que « on ne peut plus prendre le pouvoir au Tchad par les armes. Dorénavant, seules les urnes permettent d’accéder au pouvoir au Tchad». De quelles urnes, parle le Président Deby ? S’agit il des urnes fabriquées par ses hommes, gardés et exploités par eux ? ou des urnes universelles, symbole de la transparence ?

Deby, cessez de nous mentir car le mensonge a ses limites ? A quelles dates précises êtes vous reconvertis en défenseur des urnes ?

Si tant les urnes sont votre voie privilégiées pour accéder ou se maintenir au pouvoir , pourquoi avez-vous pris les armes en 1990 pour renverser Hissein Habre alors que les urnes existaient déjà en cette période ?

Pourquoi aviez vous assassiné Abbas Koti qui était rentré de la rébellion et avait choisi justement l’option des urnes ?

Pourquoi aviez vous assassiné Gueti qui voulait vous défier sur la voie des urnes ?

Que dire de Ibni Mohammed Saleh récemment assassiné sur vos injonctions personnelles pendant les événements de février alors que l’homme haissait les armes mais faisait de la lutte des idées son cheval de bataille ?

Vos urnes, le peuple tchadien les connaît assez. Oui, lors des trois premières élections présidentielles qui ont eu lieu en 1996, 2001 et 2006, tout était là sauf la transparence, la crédibilité, l’indépendance des institutions en charge des élections, la dignité humaine, le respect des voies des urnes. Comme dirait le feu Kourouma, on avoisinait « le vote des bêtes sauvages ».

Nous n’en voulons plus de ces urnes !

Cher président, cessez de prendre l’opinion nationale et internationale comme des idiots à qui vous promettez tout et le contraire.

Si non , personnellement, je ne crois pas un seul instant à une alternance politique au Tchad par les urnes. Et avec moi beaucoup de tchadiens.

Vous mentez mais toute chose a une fin. Vous parlez de bonne gouvernance mais en cachette vous nommez des proches incapables, incompétents, nuls à des hautes postes de responsabilité dont la mission est collecter les fonds au détriment du Pays.

Vous dites ouverture politique mais il s’agit du débauchage des hommes politiques sans personnalité dont le seul rêve est de s’enrichir rapidement et sans effort.

Vous dites construction des infrastructures pour réduire la pauvreté mais au fond vous trouvez un moyen de bénéficier de multiples de commission sur des marchés que vous mêmes vous designer les attributeurs.

Non, trop de mensonges rend ridicule.

Cessez de mentir et l’humanité vous sera reconnaissant après votre mort. Il vous rendra hommage en disant que cet homme a vaincu ses instincts de mensonge au soir de sa vie. Ca serait quand même un grand mérite pour vous et vos progénitures.

Au demeurant, le seul outil vecteur de l’alternance politique au Tchad sous Deby sont les armes.

Daniel Hongramngaye
hongramngaye@yahoo.fr
BP 69741, Ndjamena Tchad


Commentaires sur facebook