Diaspora Tchadienne de France – Assemble Générale Extraordinaire

Samedi 09 octobre 2010 à 14h00
Lieu : AGECA
177 rue de Charonne
75011 PARIS
Métro : Alexandre Dumas

Secrétariat Général

Le 28 novembre 2010
Note de mise au point

A tous les tchadiennes et tchadiens de la diaspora,

Le président de la DTF nous ( tous les tchadiens et tchadiennes ) a adressée une convocation pour la tenue d’une Assemblée Générale Extraordinaire le 9 octobre 2010.

Or le 21 août, les membres du conseil d’administration ont décidé d’un commun accord qu’une réunion du CA se tiendrait le 18 septembre en remplacement de l’Assemblée Générale Ordinaire prévue.

Il est dommage que ceux d’entre nous, membres du conseil, qui avaient exigé une réunion d’urgence du CA se sont défilés ce jour.

Il n’y avait plus lieu d’avoir d’autres occupations vu la situation dans laquelle notre association se trouve. Néanmoins, le CA a eu lieu avec l’apparition comme par enchantement du président qui, semble t-il, avait disparu de la circulation depuis peu après le 21 août.

Lors de sa cession, M. Romba, comme toujours, préfère la fuite en avant en voulant imposer une AGE que les membres du CA présents ont rejetée. Comme à son habitude et avec suffisance et mépris du CA, il veut quand même tenir son AGE.

Or, le CA voulait vérifier les comptes pour pouvoir se responsabiliser devant l’AG. C’est pour cela que l’AG prévue le 18 septembre a été remplacée par un CA. As t-il quelque chose à cacher au CA ? Quelle couleuvre veut-il faire avaler aux tchadiens lors de cette AGE ? Quel est l’intérêt de convoquer une AGE alors que deux AGO ont été avortées ?

Nous ne pouvons pas nous payer le luxe d’une AGE alors que l’AGO annuelle prévue le 22 mai a été décidée lors du CA du 23 janvier dernier. Si elle n’a pas eu lieu, c’est un sabotage de son président.

Le CA dans son ensemble avait décidé le 5 juin qu’elle se tienne le 18 septembre. Elle n’a pas eu lieu non plus, parce que torpillée, encore par son président. Il faut croire que le CA brille par son impuissance et son incompétence face aux manipulations de son président depuis plus d’une année. C’est déplorable que nous en sommes réduits à subir au lieu d’agir en conséquence.

L’ordre du jour de l’AGE du 9 octobre n’a jamais été soumis à qui que se soit. Aussi, faut-il savoir que le bureau ne s’est jamais réuni depuis le mois de novembre 2009, malgré les demandes répétées de son SG.

Le président se base sur l’article 15.1 pour convoquer une AGE. Or le Secrétariat Général (à ma connaissance) n’a jamais enregistré une demande écrite d’aucun membre adhérent à jour de cotisation.

Il a décidé tout seul de nous convoquer parce qu’il est « le chef ». Tout le monde lui doit obéissance et soumission (c’est ce qui se dit en tout cas). Je lui ai demandé la mise à jour de la liste des adhérents et la fusion de nos deux listes. Il refuse préférant que je lui envoie la mienne par mail.

Or à ma connaissance, aucun adhérent n’a versé sa cotisation pour l’année en cours(2010), même pas les membres du conseil d’administration à commencer par son président. Alors, il se pose la question suivante : pourquoi refuser aux tchadiens le droit d’accès à la salle et à la parole ?

De toutes les manières, tout tchadien qui versera sa cotisation à la trésorière en cours de séance aura droit au vote. Le livre des inscriptions tenu par le SG reste ouvert et sera mis à la disposition de tous ce jour et la carte d’adhérent sera remise nominativement à chaque inscrit.

Diffusez cette note et la convocation le plus largement possible dans votre entourage et venez nombreux pour qu’enfin l’Assemblée Générale étant souveraine prenne ses responsabilités. Il est temps que M. Romba nous dise publiquement que la DTF est sa création personnelle( comme il ne cesse de le répéter ) et que c’est purement une association à sa botte où il est le seul gestionnaire.

Avec mes salutations les meilleures

Le Secrétaire Général
Disso Dogou BASGUE


Commentaires sur facebook