COMMUNIQUE DE PRESSE : Front Populaire pour la Renaissance Nationale (FPRN)

Le Front Populaire pour la Renaissance Nationale (FPRN), mouvement d’opposition tchadien créé le 1er janvier 2004, tient à informer l’opinion nationale et internationale, des faits graves qui suivent

En effet, depuis le début du démantèlement de l’opposition armée en 2010, à la suite de la normalisation des relations entre les gouvernements tchadien et soudanais, le FPRN constate, preuves à l’appui, que le président du mouvement :

  • a rompu tous les contacts avec les camarades laissés sur le terrain ;
  • refuse que le bilan des activités soit fait et que des mesures adéquates répondant aux exigences du moment soient prises.
  • prend des décisions et des engagements compromettants sans se référer à l’ensemble de la direction du mouvement ;
  • met en péril la cohésion du mouvement par des actes de division, compromettant ainsi gravement la vie du mouvement.

Eu égard à ce qui précède et en réponse aux réclamations et recommandations récurrentes des militants et sympathisants, la direction du mouvement (le Comité politique et le Comité militaire), soucieuse de la préservation de la vie et de la cohésion du mouvement décide de :

  1. Retirer sa confiance de Monsieur Adoum Yakhoub Kougou et le suspend de ses charges de président, aux regards des délits, manquements et autres comportements déviants, conformément au titre V du règlement intérieur militaire en ses articles 30, 31 et suivants;
  2. Tous les engagements qu’il prend à compter de ce jour n’engagent que sa seule personne ;
  3. Désigne le camarade ALIO ABDOULAYE Ibrahim au titre de président par intérim du Conseil de coordination jusqu’à la tenue du congrès qui se chargera de pourvoir le poste.

Fait le 17 Novembre 2011

Pour le Comité politique

Le Secrétaire Exécutif

ALIO ABDOULAYE Ibrahim

Pour le Comité militaire
Le Chef d’Etat-Major
IBRAHIM IRIG


Commentaires sur facebook