Communiqué de presse de la CNT

LA délégation de la CNT chargée de négociation a pris avec désagrément la déclaration faite par MONSIEUR AHAMAT BACHIR chef de la délégation du gouvernement chargée de négociations sur les ondes de Radio France Internationale(RFI) en date du 15/7/2007,nous citons « la main du gouvernement si elle est provoquée elle se transformera aussi en canon » fin de citation.

DE ce faite nous précisons ce qui suit:

  1. L’opposition armée tchadienne la CNT y compris a déjà affichée sa sincère volonté pour mettre fin au conflit dans le pays et ceci en réponse à l’appel du guide de la révolution d’Elfateh le frère MOUAMAR ALGADAFI haut médiateur de paix dans l’espace CEN-SAD et la médiation de la REPUBLIQUE DU SOUDAN.
  2. LA déclaration terroriste, du chef de la délégation du gouvernement dévoile la nature belliqueuse du régime de NDJAMENA et ses fausses prétentions sur la réconciliation nationale et constitue un comportement dangereux qui converge sans doute à l’affrontement militaire, et nous affirmons sans orgueil que nous sommes de taille à relever le défi.
  3. Ironie du sort que le chef de la délégation gouvernementale parle des « canons » ne sachant-il pas que ses hommes sont habitues à les abandonner sur le champ de bataille entre les mains de nos vaillants héros. Un conseil à notre frère BACHIR: « ne faites pas du bruit pour rien si non vous risquez de tomber dans la catastrophe ».
  4. EN conséquent, la CNT attire l’attention des médiateurs sur le comportement terroriste de la délégation du gouvernement qui assumera la responsabilité de toutes les conséquences du dit comportement.

Fait le 16/7/2007
Le chef de la délégation CNT aux négociations de paix
SENOUSSI HADJARO SENOUSSI


Commentaires sur facebook