Compas: Communiqué de presse

Le Comité Provisoire d’Actions et de Stratégies pour la Paix au Tchad (COMPAS) a suivi avec intérêt et de près les négociations qui se sont déroulées depuis deux mois à Tripoli entre le Gouvernement Tchadien et les principaux groupes armés, sous la médiation du Guide de la révolution libyenne, le colonel Mouammar Kadhafi, en présence de représentants de pays voisins et des organisations sous régionales et internationales.

Tout en déplorant le blocage, le COMPAS encourage les initiatives de paix en cours, notamment celle de Libreville, en appelant toutes les parties concernées à la concertation, à un dialogue franc et sincère et au compromis dans l’intérêt supérieur du Tchad.

Point n’est besoin de le répéter, le retour de la Paix au Tchad dépend d’abord de la volonté commune sincère du Gouvernement, de l’opposition démocratique, des mouvements politico-militaires, des organisations de la société civile et de l’implication effective de la communauté internationale dans la résolution de la crise qui aggrave, chaque jour, la misère de notre peuple et fragilise davantage notre chère patrie.

Le 1er septembre 2007

Pour le COMPAS

Le Président
Favitsou Boulandi


Commentaires sur facebook