Mouvement du Salut National du Tchad: Un démenti formel du Président de MOSANAT

Tatcho En ma qualité de Président du MOSANAT, je voudrais apporter un démenti formel à une usurpation du nom de notre grand Mouvement, le MOSANAT, par un certain Djibrine ASSALI, ex-Secrétaire Général du Syndicat National du Tchad. Ce dernier a certes regagné l’opposition politico-militaire en juillet 2008, et durant cette période, il s’est disait du MOSANAT, nous l’avons ainsi accepté.

Malheureusement, depuis un certain temps, nous avons constaté avec beaucoup de regret que Monsieur ASSSALI s’est proclamé unipersonnellement Président du MOSANAT. Pour être président, même d’une petite organisation, il faut un minimum de procédure, je me pose la question suivante : Est-ce que Djibrine ASSALI est désigné Président suite à quel congrès ? Malheureusement non et non !!!

Nous lançons publiquement par cette occasion, un appel haut et fort, à l’endroit de tous les camarades politiques et militaires sans oublier les sympathisants, de rester vigilent contre ces genres de manipulations et comportements douteux inspirant ainsi une haine entre nous.

Je rappelle une fois de plus, ce Monsieur n’est nullement Président de MOSANAT et ne le sera à jamais même dans l’avenir, moins encore membre du Bureau Politique, même s’il se permet de dire qu’il nous a servi dans la clandestinité à travers le média virtuel. Et d’ailleurs même s’il le prouve, cela ne lui permettra pas miraculeusement de s’autoproclamer président, nous ne sommes pas un syndicat d’une dictature quelconque, nous belles et bien un mouvement de lutte pour le changement contre la dictature.

Donc, il revient à Mr Djibrine ASSALI de chercher d’autres issus pour convaincre la délégation tchadienne présente à Khartoum pour les négociations.

A bon entendeur salut, vive le MOSANAT pour que le changement intervienne au Tchad.


LE PRESIDENT
MOUKHTAR NANTCHO RATOU


Commentaires sur facebook