Rassemblement Démocratique pour la Paix et la Liberté au Tchad: Nos principes et Nos orientations

rdpl Avant propos

Le RDPL est un parti politique tchadien qui se consacre à la promotion et à la défense du bien commun du peuple tchadien. Créé en juillet 1991 et restructuré en juillet 2001, le RDPL entend faire primer l’intérêt de la collectivité sur l’intérêt d’une minorité possédante et instaurer un régime de démocratie participative.

Voici un résumé des valeurs qui guident nos actions et les principes qui s’y rattachent.

1. Nos questions

  • Où nous situons-nous par rapport à l’évolution de la société tchadienne? De l’Afrique? Du monde?
  • Nous sommes-nous posés consciencieusement la question sur les véritables causes de la dépendance, de l’exploitation et de la domination que nous subissons ?
  • Qu’en est-il de la dignité de l’Homme, de tous les Hommes dans notre pays ?
  • Que devient le Tchad, où va le peuple tchadien en ce début du 21ème siècle ?
  • Avons-nous accompli notre mission historique pour le Tchad et pour l’Afrique ?

2. Nous sommes de gauche

Le RDPL rassemble en son sein des forces progressistes et d’option citoyenne. Il est ouvert à toutes les personnes soucieuses de bâtir un Tchad de paix, de liberté, de justice, d’égalité et de solidarité.

Nous entendons promouvoir la justice sociale, l’égalité et la solidarité en tant qu’éléments primordiaux de toutes nos actions politiques. Nous pensons qu’il est du devoir de l’État d’intervenir pour garantir le respect des droits humains, redistribuer la richesse et encadrer l’économie.

Nous proposons donc une approche globale et préventive de lutte contre la pauvreté. Nous voulons refonder l’État tchadien et repenser l’économie pour qu’elle soit davantage au service des personnes et des collectivités.

3. Nous sommes démocrates

Notre politique est pensée dans le sens de la Concorde Nationale et de la démocratie participative qui doit être exercée dans les villes, villages, quartiers ainsi que dans toutes les instances de notre parti. Les solutions aux problèmes émergeront des espaces de délibération encourageant la participation et le contrôle social par le peuple qui doit être le véritable détenteur du pouvoir démocratique.

Les institutions politiques et le mode de scrutin en vigueur au Tchad doivent être réformés pour laisser une large place à la proportionnelle. La règle de la majorité (moitié + un) sera pour les élections locales et la majorité consensuelle pour les consultations électorales au niveau national, selon la doctrine de la Concorde Nationale.

4. Nous sommes pour la promotion féminine et l’égalité sociale Femme/Homme

Au Tchad les considérables inégalités vécues par les femmes sont fondées sur des fausses croyances, essentiellement un système de pensée « patriarcale » qui crée systématiquement des inégalités par des rôles sociaux et culturels attribués aux femmes, lesquels sont considérés inférieurs par rapport aux rôles des hommes.

C’est pourquoi, la recherche constante de l’amélioration du statut de la femme et de l’égalité entre les hommes et les femmes inspire la démarche politique du RDPL tout comme sont fonctionnement interne.

5. Nous sommes écologistes

Notre planète doit être viable pour les gens qui y vivent maintenant et pour les générations à venir. L’État tchadien doit encourager et favoriser le développement durable respectueux de l’environnement et en harmonie avec les besoins fondamentaux des populations.

6. Nous sommes pour un monde multipolaire

Nous voulons travailler à établir des liens plus solidaires, plus égalitaires et plus harmonieux entre les peuples du monde et nous impliquer dans les mouvements de solidarité entre les peuples, puisque bon nombre des problèmes environnementaux, sociaux et politiques exigent des solutions équitables à l’échelle planétaire. Nous sommes également pacifistes, puisque aucune tradition, aucune religion, aucune idéologie, aucun système économique ou politique ne justifient la discrimination, la haine ou la violence envers les personnes et les peuples.

7. Nous sommes pour un Tchad pluriel et laïc

Le Tchad est bâti sur l’apport commun des différentes communautés socioculturelles, religieuses et politiques toutes importantes les unes que les autres avec, chacune, des droits historiques reconnus, qui l’enrichissent de leur contribution tout le long de son histoire.

Le RDPL s’engage à lutter maintenant et à jamais contre toutes les formes d’exclusion, d’intolérance, de haine, de racisme et d’atteinte à la dignité humaine.

Nous voulons un Tchad moderne, diversifié, pluraliste, absolument laïc et inclusif. Nous considérons les populations nomades comme des peuples à part entière et nous voulons que soient reconnus leurs droits ancestraux et territoriaux sur les couloirs de transhumance.

Le droit aux couloirs de transhumance des populations nomades et le devoir de respecter les zones agricoles et les terres ancestrales des populations sédentaires doivent être inscrits dans la Constitution de la Concorde Nationale.

8.

Nous sommes pour la Concorde Nationale et la légitimité Constitutionnelle dans un Tchad fédéral et solidaire
Le peuple tchadien et son armée doivent travailler à liquider définitivement la coalition néo-coloniale dans notre pays.
Par la suite, libéré, le Peuple doit s’atteler à créer et à développer des nouvelles structures démocratiques qui répondent au mieux à ses réalités propres et à ses profondes aspirations.

Les lois fondamentales que connaissait jusque-là notre pays ne reflètent vraiment pas les aspirations du peuple tchadien. Celui-ci n’a jamais participé à leur élaboration.

Notre Loi Fondamentale de la Concorde nationale doit prévoir en toute liberté et en toute souveraineté, les nouvelles Institutions de la Concorde Nationale qui sont, respectivement:

  • L’Assemblée de la Concorde Nationale ;
  • Le Président de la République;
  • Le Conseil Exécutif de la Concorde Nationale ;
  • Les Organes locaux du Pouvoir d’Etat confédéral;
  • Les Organes judiciaires.

Le peuple tchadien doit disposer de tous les pouvoirs nécessaires à son plein développement aux plans social, économique, culturel et politique. C’est ce qui lui a été jusque-là refusé dans le cadre d’un Etat unitaire fortement centralisé hérité de la colonisation, sans aucun rapport avec sa culture et son système ancestral d’organisation sociale.

L’Etat tchadien et la République du Tchad doivent être refondés sur nos rochers culturels. Le fédéralisme, sans être une garantie, est un moyen de fournir au Tchad et aux tchadiens les outils nécessaires pour réaliser leur projet de société et s’épanouir pleinement comme pays et peuple indépendants.

Le RDPL opte donc pour la souveraineté nationale des entités étatiques régionales, culturellement homogène et historiquement établies qui composent le Tchad.

Les frontières internationales actuelles du Tchad sont intangibles. Le RDPL s’engage à les respecter et à les défendre et défendre le Tchad dans son intégrité territoriale. Toutefois, le Tchad doit évoluer dans une Unité Nationale Laïque et Confédérale voulue, choisie et non imposée.

Le RDPL propose aux tchadiens un débat sur l’avenir du Tchad, notamment sur sa forme laïque et confédérale qui doit faire l’objet d’un débat référendaire national, au moyen d’une vaste démarche de démocratie participative, dans la Concorde Nationale.

9. Nous sommes un autre parti, pour un autre Tchad!

Pour défendre nos principes sur la scène politique tchadienne, africaine et internationale, notre parti présentera des candidates et des candidats à toutes les consultations électorales démocratiquement organisées dans le pays. Il s’engagera aussi sur le terrain des luttes sociales en appui aux mouvements progressistes et dans le respect total de leur autonomie.

Nous instaurerons une politique de « coopération choisie ». Nous proposerons au peuple tchadien, par référendum, de refuser d’emprunter de l’argent à la Banque Mondiale (BM) et au Fonds Monétaire International (FMI).

Nous mettrons l’essentiel de nos énergies à construire un projet social et politique fondé sur la recherche du bien commun des tchadiennes et des tchadiens. Nous allons nous focaliser sur la politique de la Concorde Nationale qui tient compte des aspirations et des intérêts du Tchad et du peuple tchadien, en priorité.

C’est donc sur cette base que nous invitons les tchadiennes et tchadiens de tous les horizons, de toutes les confessions et de toutes tendances à devenir membres du RDPL.


Le Bureau Politique de la Concorde Nationale
Michelot Yogogombaye
Président


Commentaires sur facebook